Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Religion

La laïcité offusquée, Michel-Louis-Lévy
08/06/2009

08/06/09

Texte repris du Blogue de l’auteur, 7 juin 2009

À la p. 18 du Monde de samedi, daté 7-8 juin 2009, Danièle Sallenave s’offusque de la cérémonie de Notre-Dame de Paris, à la mémoire des passagers et de l’équipage de l’Airbus AF 447 disparu dans l’Atlantique. À la p. 6, le même jour, Stéphanie Le Bars demande “Barack Obama en a-t-il trop fait ?” dans son discours du Caire, avec ses citations insistantes du Coran ? Chacun de ces événements devrait pourtant permettre de faire avancer, au nom de la “laïcité positive”, la cause de la paix.

À Danièle Sallenave, je rappelle ma “Tribune”, intitulée “La religion de la République“, parue dans Le Monde du 2 février 1996, lorsqu’elle avait déjà regretté, au nom de la laïcité républicaine, la cérémonie de funérailles de François Mitterrand à dans la même cathédrale de Notre-Dame de Paris.

À Stéphanie Le Bars, je réponds, comme le fait le politologue Denis Lacorne, qu’elle cite : “Les présidents américains incluent toujours des références religieuses dans leur discours“. Déjà, quand, le 20 janvier, le Président Obama avait prêté serment sur la Bible d’Abraham Lincoln, j’avais récapitulé mes plaidoyers en faveur de l’enseignement de la Bible à l’école. Plus récemment, quand Benoit XVI est allé à Jérusalem, j’ai publié le discours de Yad VaChem en ajoutant simplement les références des passages de la Bible qu’il avait cités.

Reprenons donc le discours du Caire. Déjà Le Monde rapporte une dépêche AFP : “Selon la presse espagnole, le président américain Barack Obama a péché par anachronisme, jeudi 4 juin au Caire, en prononçant les propos suivants : ” L’Islam a une tradition de tolérance dont il est fier. Nous le constatons dans l’histoire de l’Andalousie et de Cordoue pendant l’Inquisition. ” Le président américain faisait allusion à la présence musulmane dans une grande partie de la péninsule ibérique, de 711 à 1492, en particulier au Califat de Cordoue, marqué par la coexistence entre religions. L’origine de l’Inquisition espagnole ne remonte qu’à 1242, et elle ne devint un instrument de répression qu’à partir de 1478.

De son côté Menahem Macina, sur le site de l’UPJF, fait remarquer que “pour prôner la paix et le bien commun, Obama se réfère à un verset du Coran qui appelle à la guerre“. Il s’agit du verset : « Crains Dieu et dis toujours la vérité ».

Voyons la suite. “Le Saint Coran nous enseigne que quiconque tue un innocent tue l’humanité tout entière, et que quiconque sauve quelqu’un, sauve l’humanité tout entière.” Mais le “Saint Coran” cite ses sources : ceci a été prescrit “pour les Bnéi Israel” ! Obama fait d’une pierre deux coups : il rappelle aux Musulmans de qui ils tiennent le Coran, et il rappelle aux Juifs quelle morale ils défendent.

Comme dans l’histoire d’Israh, (Applaudissements), - comme dans l’histoire d’Israh, de Moïse, de Jésus et de Mohammed (que la paix soit avec eux) unis dans la prière.” (Applaudissements). Il s’agit de la sourate 17, dite du “Voyage Nocturne“, qui constitue le socle de l’éducation religieuse musulmane et suscite d’ardents débats.

“Le Saint Coran nous dit : « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. »” Je cherche la référence.

“Le Talmud nous dit : « Toute la Torah a pour objectif de promouvoir la paix. »” Et la paix, c’est Chalom en hébreu, Salam en arabe….

“La Bible nous dit : « Bienheureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu. »” Là, je sais : Évangile de Matthieu 5, 9

Obama a le mérite d’avoir dit : “Il faut soutenir la richesse de la diversité religieuse, que ce soit pour les Maronites au Liban ou les Coptes en Égypte.” N’est-ce pas suggérer aussi une présence de synagogues dans les pays arabes et musulmans, par référence au Sultan Bajazet II (voir Wikipedia : “Il autorisa en 1492 les Juifs d’Espagne, victimes des persécutions de l’inquisition espagnole, à s’établir en Turquie, en sauvant ainsi la vie de 300 000 Juifs. Il envoya la marine turque en Espagne pour les recueillir.“) ? Et que penser de la présence des Juifs … en Judée, à Hébron et ailleurs ? Présence n’est pas souveraineté.

Obama ne dit pas autre chose qu’Hillel : “Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’il te fît. Pour le reste, va et étudie“. Bref, la “laïcité positive” approfondirait le sens de ces citations et contribuerait à la compréhension réciproque des religieux et laïques de tous bords.


© Michel-Louis Lévy

 

———————-

La Bible hébraïque présentée, traduite (8 versions) et commentée sur JUDÉOPÉDIA
Articles accessibles sur Accedit

Articles sélectionnés du Blog MLL
Sommaire du Site MLL
Page d’Utilisateur de Wikipédia

MLL en vidéo UTLS, 26 février 2000, “Migrations et tensions migratoires”.

———————-

Mis en ligne le 8 juin 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org