Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (délégitimation d')

Israël ne se prend pas pour le "peuple élu", comme le dit Mário Soares: il veut seulement survivre !
10/06/2009

9 juin 2009

Texte repris du Blogue Philosémitisme

" En termes politiques, stratégiques et diplomatiques, Israël doit cesser de se prendre pour le ’Peuple Elu’ ".

Autant le discours de Barack Obama a fait l’objet de critiques acerbes en Europe, pour la plupart injustifiées, autant - il faut bien le constater - des déclarations nazifiant Israël, quand elles viennent de dirigeants, ou anciens dirigeants européens, passent totalement inaperçues, alors qu’elles sont fréquentes et d’une brutalité stupéfiante.

Or, comme le souligne très justement l’intellectuel américain Paul Berman: "Les comparaisons [érigeant] Israël [en Etat d’]apartheid - ou les comparaisons plus radicales et de nos jours plus fréquentes [les identifiant] aux nazis -, ont fait irruption en Europe de l’Ouest et dans le monde arabe dans les années 1970, et maintenant, on les trouve partout."

Serait-ce que nous nous sommes résignés à accepter que le discours européen sur Israël puisse être essentiellement insultant, diabolisateur et accusateur ? C’est un grand tort. Ceux qui critiquent Obama seraient bien inspirés d’être attentifs à ce qui se dit sur Israël en Europe.

Ci-après sont reproduits des extraits d’un article que l’ancien Président du Portugal Mário Soares a écrit pendant l’intervention israélienne contre les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza, et qui a paru dans le quotidien Diário de Notícias. A-t-il soulevé la moindre protestation ?
" Il y a une telle disproportion de moyens et de coûts, qui transforment cette guerre inutile en une véritable catastrophe humanitaire et, comme c’est écrit et proclamé un peu partout, en un holocauste dans l’autre sens. [...]

Il est incroyable qu’Israël, un peuple qui a souffert de l’holocauste nazi, ne soit pas sensible à une telle situation?! [...]

A une époque où le monde vit des changements difficiles et aigus, Israël a choisi une voie très dangereuse qui risque de compromettre sa survie. Israël a-t-il voulu forcer la main du président Obama, au moment où il n’était pas encore au pouvoir, sûr de la force de persuasion du puissant lobby juif américain ? Israël a eu tort. [...]

En termes politiques, stratégiques et diplomatiques, Israël doit cesser de se prendre pour le "Peuple Elu". En termes religieux, c’est autre chose: chaque religion a sa vérité et ses pratiques et doit donc être respectée. Mais il en va autrement en matière de politique internationale. [...]

A cet égard, les circonstances ainsi que les relations de force sont en plein changement. Israël devrait le savoir. Israël ne peut, par conséquent, demander à ses alliés et amis qu’ils le soutiennent inconditionnellement. Surtout lorsque Israël commet des erreurs colossales et peut-être même des crimes contre l’humanité. "

Un terroriste/bombe humaine déclare à la télévision du Hamas: "...et nous savons qu’il n’est de sang qui nous soit plus doux que le sang des Juifs."

- L’ambasseur d’Israël au Portugal indigné par le jumelage de Lisbonne avec Gaza
- Saramago: les Israéliens sont des experts en cruauté et mépris
- La route souillée de l’or nazi, Hélène Jaffiol
- Pedro Arroja: la culture juive est une culture d’agitateurs porteuse de violence
- Greenspan et Bernanke prouveraient l’existence du lobby juif selon l’économiste Pedro Arroja
- Pedro Arroja: le ghetto est un mythe de la propagande juive
-
Le Juif est agioteur et idolâtre de sa race, J.M. Cymbron


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 9 juin 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org