Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Chrétiens pour)

Conscience, où es-tu? Pasteur Gérald Fruhinsholtz
04/07/2009

Il nous faudrait des centaines, des milliers de ces chrétiens-là. Puisse la voix de ce pasteur protestant, habité d’une foi ardente et persévérante, qui a choisi de vivre aux côtés du peuple Israélien, tout en témoignant, face à ses coreligionnaires, de l’immense injustice qui est faite aux Juifs. Qu’il soit béni. (Menahem Macina).

04/07/09

Texte repris du site de Shalom Israël

Blason IsraelBlason IsraelShalom Israël

Bandeau Murailles 597x123

3 juillet 2009
      

Conscience, où es-tu ?

Logo Shalom

De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

pendus Iran 1Celui qui n’est pas touché par les images, terribles et monstrueuses de ces jeunes iraniens pendus pour avoir oser défier le régime, a un problème avec sa conscience. Ou du moins celle-ci s’est sérieusement émoussée. On pensait ces choses révolues depuis la Seconde Guerre mondiale et "ses images" insoutenables...

Le monde nous a hélas depuis longtemps habitués à la barbarie. Yad Vashem, le Musée de la Shoah, à Jérusalem, en témoigne, et c’est peut-être pour cela que les nations en veulent tant au peuple juif. Il leur renvoie en pleine figure leur propre image. Israël, "la conscience de l’humanité"... Oui, en quelque sorte.

Le silence des grands de ce monde

En fait, ce qui est choquant n’est pas tant le choc de ces photos, dégradantes pour l’homme, mais l’absence de réactions des autorités morales, politiques et religieuses. Comment ne pas être "choqué" quand les leaders du monde "libre" s’attachent plus à faire cesser la construction d’une maison juive en Judée-Samarie, que de faire cesser ce massacre de jeunes gens en Iran ?

Pourquoi le monde veut-il absolument s’ingérer dans les affaires d’Israël et pourquoi personne ne réagit contre la barbarie des mollahs... ou contre le Hezbollah, ou le Hamas, qui tient enfermé (sous la torture, qui sait ?) le seul Juif existant de Gaza, le soldat Gilad Shalit ? Une réponse : on ne risque rien en s’en prenant à Israël...

radjaviOù êtes-vous, Monsieur Ban Ki-moon, chef de l’ONU ?... N’y a t-il pas là matière à faire voter une résolution, comme celles qui ont tant frappé l’Etat hébreu - 65 résolutions de l’ONU votées contre Israël depuis 1948 ! Jamais un Etat- membre n’a fait l’objet d’autant de condamnations et de résolutions. L’Iran ne peut-il pas "bénéficier" d’une petite résolution de l’ONU avec la "tuerie du 20 juin", qui a fait 150 morts et des milliers de blessés et d’arrestations ? Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à des sanctions contre le régime des mollahs.

Où êtes-vous Benoît XVI, et vous Instances Protestantes ? L’Iran, avec six autres pays islamiques, est sur la liste des plus grands persécuteurs de chrétiens. En Iran,  "l’année 2008 a été une des pires que l’Eglise ait connues depuis la révolution islamique de 1979. Les églises de maisons ont subi une forte répression. Plus de 50 chrétiens ont été arrêtés, interrogés et même battus. Un couple est mort suite aux blessures infligées par la police. Il arrive que ceux qui sont reconnus coupables d’apostasie soient automatiquement condamnés à mort" (infos Portes Ouvertes).

Où êtes-vous, ONG et autres organisations des droits de l’homme, si promptes à clouer Israël au pilori, vous qui aviez réagi avec tant de vigueur contre l’Etat hébreu lors de la guerre à Gaza ? Ces six pendus et les 150 morts, coupables de soif de liberté, ne valent-ils pas de défiler et de protester ? Et vous, médias et journaux, ces faits ne vous inspirent-ils pas plus que les maisons qui se construisent en Judée-Samarie ?

Deux poids, deux mesures

On en arrive toujours à cette formule : "Deux poids, deux mesures", lorsqu’il s’agit d’Israël. Une mesure pour les nations, un poids de jugement certain pour Israël. Mais là, il ne s’agit pas d’Israël, il s’agit de l’Iran, de simples jeunes gens pendus sur la place publique comme au Moyen-âge, pour la seule faute d’avoir manifesté... Et le monde ne réagit pas.

Ô monde, où est ta conscience ? Comme Caïn, tu peux tenter de la cacher, l’oeil de D.ieu te voit. Tu peux la déguiser, ou tenter de la revêtir d’habits complaisants, ta conscience sera toujours nue devant le Créateur.

L’Iran n’est pas n’importe quel pays. Aux temps bibliques, c’était la Perse. Le méchant Ha
lion de Perseman était perse, mais la belle et juive reine Esther était Perse, et le grand roi Cyrus l’était aussi - D.ieu disait de Cyrus qu’il était son Oint, son Messie. Or, Cyrus a permis de reconstruire le Deuxième Temple. N’en sommes-nous pas là finalement... en un temps prophétique lié au Temple messianique ?...

Curieusement, les mollahs s’énervent lorsqu’il est question d’Israël. Pour tout problème, ils en veulent aux "sionistes". N’est-ce pas l’esprit d’Haman qui voulait déjà faire disparaître le peuple juif ? Mais oui, voilà pourquoi le monde n’est pas pressé de réagir contre cette ploutocratie (1) religieuse. Il connaît, au fond de lui, la connexion avec Israël - l’empêcheur de "tourner en rond" et de faire la paix au Moyen-Orient. On préfère alors garder le silence...

Attention, conscience en danger !

Pourtant, en dehors de toute considération théologique et de cette parenthèse historique, refusons net de nous habituer à cette violence qui n’honore pas l’humanité. Libérons et aiguisons notre conscience, elle est en danger  d’apathie et d’anesthésie générale ! Si le Créateur a voulu pour l’homme une conscience, c’est bien pour le distinguer de l’animal. Cela vaut le coup de redonner à notre conscience son sens premier, sa fonction véritable, celle de la connaissance du bien et du mal - ce sera à l’honneur de l’homme et de son Créateur. L’homme est tout de même le plus beau des projets de D.ieu !

----------------

(1) Note1La ploutocratie (du grec ploutos : richesse et kratos : pouvoir) désigne la concentration du pouvoir dans les mains d’une classe sociale, s’accompagnant de fortes inégalités. Cela définit le régime corrompu des mollahs (voir le site Iran Libération).


Visitez notre site
Ecrivez-nous

kjmlkùmlkùmm