Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (cause juste)

Israël arraisonne un cargo d’activistes de la Paix, aux abords du port de Gaza
02/07/2009

01/07/09

ASHDOD, Israël - La marine israélienne a pris le contrôle d’un navire qui transportait des militants du mouvement pacifiste pro-palestinien Free Gaza et une cargaison humanitaire destinée à la bande côtière en dépit du blocus qu’Israël impose au territoire et elle a conduit le bateau dans le port israélien d’Ashdod.

    Cliché: Reuters/Amir Cohen
"Aucun coup de feu n’a été tiré durant l’abordage du bateau", dit l’armée israélienne dans un communiqué. Selon une source proche de la police, l’équipage et les activistes seront vraisemblablement expulsés.

Le ferry avait quitté Chypre avec les militants de Free Gaza, mouvement basé aux Etats-Unis, pour livrer de l’aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaza, territoire administré depuis 2007 par le mouvement islamiste Hamas.

"Hier soir, la marine israélienne a contacté le bateau en mer pour faire comprendre qu’il ne serait pas autorisé à entrer dans les eaux côtières de Gaza en raison de risques liés à la sécurité dans cette zone et du blocus naval en vigueur", indique Tsahal.

"Au mépris de tous les avertissements, le cargo est entré dans les eaux côtières de Gaza", ajoute l’armée, en précisant que les produits humanitaires qui se trouvaient à bord seraient transférés dans la bande de Gaza "sous réserve d’autorisation".

Sur son site Internet, le mouvement Free Gaza précise que la Nord-Irlandaise Mairead Maguire, prix Nobel de la paix 1976, et l’ex-parlementaire américaine Cyntia McKinney étaient au nombre des militants embarqués sur le cargo.

"Nous sommes indignés, ils ont tout bonnement volé notre bateau et enlevé nos représentants", a dit Greta Berlin, porte-parole du mouvement à Chypre. "Les derniers mots que nous ayons entendus d’eux étaient: ’Ils nous encerclent, ils nous encerclent’, puis la liaison téléphonique s’est arrêtée."

Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré que "chaque jour Israël permet que des secours humanitaires parviennent à la population de Gaza, des produits alimentaires, des médicaments, de l’énergie, etc...

"Il n’était pas question de cela dans ce bateau, il s’agissait d’activistes politiques qui ont fait l’apologie du régime du Hamas", a-t-il dit.

La marine israélienne avait déjà intercepté deux fois des militants de Free Gaza en route pour Gaza.

Dans un article précédent du même journal, on pouvait lire :

JERUSALEM - La marine de guerre israélienne a arraisonné mardi un bateau transportant 21 militants pro-palestiniens et se dirigeant vers la bande de Gaza soumise à un blocus israélien, a annoncé l’armée dans un communiqué.


Un bateau transportant de l’aide humanitaire vers Gaza en provenance du Liban est arraisonné le 5 février 2009 (cliché : AFP/David Buimovitch)

"Les forces navales israéliennes ont intercepté et pris le contrôle du cargo Arion, battant pavillon grec qui tentait de parvenir sans autorisation à Gaza" a déclaré l’armée.

Selon elle, le bateau avait tenté de continuer sa route en dépit des injonctions de la marine israélienne l’enjoignant [lire: lui enjoignant] de faire demi-tour.

Intercepté après son entrée dans les eaux territoriales de Gaza, il a été conduit au port d’Ashdod (sud d’Israël) où les passagers et les membres de l’équipage ont été retenus, selon cette source.

Le bateau avait été encerclé par cinq navires de la marine israélienne pour l’empêcher d’atteindre la bande de Gaza, a indiqué, dans un communiqué, le mouvement "Free Gaza" qui organise cette expédition.

© Le Point

 

Mis en ligne le 1er juiller 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org