Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)

"Un philosophe du dialogue, Martin Buber (1878-1965)" (Akadem)
19/07/2009

Cette notice est l’un des 4 documents de référence, indiqués par Akadem, pour illustrer la conférence donnée par Ilan Greilsammer, Elie Barnavi, Denis Charbit, etc., et qui peut être consultée sur le site de Akadem [*].

[*] Voir "Les chemins de la paix - Sionismes pluriels", (janvier 2009).

17/07/09

Article repris du site de Akadem (janvier 2009)

 

Martin Buber: "Toute vie réelle est rencontre"

D’abord passionné par le hassidisme dont il a transmis les contes dans plusieurs de ses livres, Martin Buber est aussi le philosophe du dialogue, de la relation de l’homme avec l’homme, avec Dieu, avec les choses. Il a profondément influencé la pensée de Levinas.

 

1878 : Martin Buber naît à Vienne.

1896 : Il s’inscrit à la faculté de philosophie de l’Université de Vienne.

1906 : Parution des Contes de Rabbi Nahman.

1908 : Parution de La Légende du Baal Shem Tov.

1909 : Parution des Confessions extatiques.

1911 : Parution de Drei Reden über das Judentum, issu de conférences annuelles sur le judaïsme, données à Prague.

1909 : Parution de Daniel, livre sous forme de conversations.

1916 : Martin Buber fonde Der Jude, magazine mensuel dont il est le rédacteur en chef.

1922 : Première édition de Je et Tu, oeuvre majeure de Buber.

1925 : Il fonde à Vienne l’organisation Brith Shalom en réaction aux dérives nationalistes, qu’il juge idolâtres et entreprend une traduction allemande de la Bible avec Rosenzweig.

1930 : Il est promu professeur titulaire de religion à Francfort.

1930 : Il doit abandonner son poste.

1938 : Il s’établit en Palestine. Il enseigne la philosophie à l’Université hébraïque de Jérusalem, jusqu’à sa retraite en 1951.

1944 : Parution de Gog et Magog, initialement paru dès 1941 sous forme de feuilleton.

1947 : Parution en anglais des deux volumes des Récits hassidiques.

1949 : Il fonde et dirige pendant quatre ans un institut de formation de professeurs pour adultes, et publie Deux manières de croire et L’Eclipse de Dieu.

1960 : Il est nommé président de l’Académie israélienne des sciences et des lettres.

1965 : Décès de Martin Buber, à la suite d’une chute.

 

Sources : Antoine Spire, « Martin Buber : l’homme et Dieu » in L’Arche n° 556-557, juin-juillet 2004.  

Pamela Vermes, Martin Buber, Albin Michel, collection Présences du judaïsme, 1992.


© Akadem

 

Mis en ligne le 17 juillet 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org