Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Europe

Un tabloïd suédois accuse Tsahal de vols d’organes et exige une enquête internationale
20/08/2009

Cet article de l’excellent blogue Philosémitisme, vient à point pour étoffer la brève que j’ai mise en ligne sur ce sujet [*]. (Menahem Macina).

[*] "«Un Cœur Pour la Paix»: Des enfants palestiniens reçoivent des soins cardiologiques en Israël".

20 août 2009

La "traque" à l’Israélien et au sioniste est devenu un sport en Europe : médias, gouvernements, la Commission européenne, et surtout certaines ONG, devenues de véritables machines à rédiger des rapports accablants contre Israël, s’y livrent gaiment.

C’est ainsi qu’on a appris - sans grande surprise il est vrai - que le journal suédois Aftonbladet, avait sous le titre "Ils volent les organes de nos enfants" accusé les soldats israéliens d’enlever des enfants palestiniens et de les tuer pour voler leurs organes.

Gerald Steinberg, le Président de l’association NGO Monitor, dénonce sans relâche le financement par l’Europe d’ONG très politisées et farouchement anti-israéliennes. Lui en tout cas n’a nullement été surpris par l’article paru dans l’Aftonbladet. ("Beaucoup de ces ONG accusent régulièrement Israël de "génocide," d’"épuration ethnique," et d’"apartheid". Certaines vont jusqu’à comparer l’armée et les politiciens israéliens aux nazis. Cette guerre de propagande est livrée par le truchement de rapports d’"enquêtes" qui citent souvent des "témoignages" de Palestiniens, recueillis et diffusés sans aucun questionnement. Le chemin entre cette diabolisation et les accusations de crime rituel du Aftonbladet est courte et directe". Swedish government funds anti-Semitic NGOs) (Lire également: NGO Monitor demande que la Suède cesse de financer des ONG qui diabolisent Israël, rapport de juillet 2009, Boycott d’Israël: le rôle de Diakonia, ONG chrétienne suédoise, juin 2009)

Aftonbladet exige une enquête internationale

Interrogé par le quotidien Haaretz, l’auteur de l’article Donald Boström se défend d’être antisémite (ce qu’on lui accorde bien volontiers car on sait qu’en Europe il y de l’antisémitisme mais qu’il n’y a pas d’antisémites - encore un miracle de l’Europe démocratique). M. Boström est même tout outré qu’on puisse le soupçonner. Sa rédaction le soutient, maintient que les faits rapportés sont exacts et ... exige une enquête internationale. (Swedish daily hits back at critics of IDF organ harvest story).

Le gouvernement suédois, qui assure la présidence de l’UE, se tait

Bien que l’ambassadrice de Suède en Israël ait condamné l’article, en Israël on s’étonne du mutisme qu’observe le gouvernement suédois. C’est très bien de faire des déclarations pour calmer le jeu en Israël, mais aux Suédois qu’il faut s’adresser. (Israel disturbed by Swedish silence). Ironie du sort lourde de symboles, la Suède, un des pays les plus hostiles à Israël, assure actuellement la présidence de l’Union européenne.
________________

Source: article de Herb Keinon dans le JPost

L’ambassadeur israélien en Suède, Benny Dagan, s’est entretenu ce matin avec le ministre suédois des Affaires étrangères, suite à la publication d’un article dans le quotidien Aftonbladet, accusant les soldats israéliens d’enlever des Palestiniens pour leur voler leurs organes.

Le directeur du bureau de presse gouvernemental (GPO), Danny Seaman, estime, quant à lui, que l’article n’avait rien de très surprenant puisque l’auteur est déjà connu pour ses positions antisémites. Quoi qu’il en soit, le mutisme du gouvernement suédois suite à la publication reste inquiétant, selon lui.

Le ministère israélien des Affaires étrangères s’est emporté, mardi, contre les accusations du journaliste, qualifiant ses propos dignes des accusations abusives du Moyen-Age. Selon Yigal Palmor, porte-parole du ministère, l’article est la manifestation d’une forme d’ "hystérie raciste à son pire niveau". "Personne ne devrait tolérer de telles pensées… qui ne font qu’inciter encore davantage à la haine des Juifs", a-t-il poursuivi. "C’est un affront à la liberté d’expression et tous les Suédois devraient unanimement rejeter ces propos." Danny Ayalon a appelé le gouvernement suédois à condamner clairement ces accusations.

L’article, intitulé "Ils volent les organes de nos enfants", cite plusieurs Palestiniens qui racontent comment des soldats de Tsahal ont enlevé leurs enfants. Le journaliste fait, par ailleurs, des allégations similaires concernant la première Intifada en 2002. Le ministère israélien n’a pas été le seul à dénoncer le caractère antisémite de la publication. Sydsvenskan, un autre journal suédois, a publié mercredi une opinion intitulée "Antisemitbladet", faisant clairement référence au nom de son concurrent.

Ces derniers mois, des tensions diplomatiques entre les deux Etats ont éclaté, notamment après l’éviction de deux familles palestiniennes du quartier de Sheikh Jarrah. Le ministère des Affaires étrangères suédois avait protesté auprès de l’ambassadeur israélien. L’Etat hébreu avait critiqué la position "injuste" des suédois envers Israël depuis que le pays scandinave assume la présidence de l’UE, le 1er juillet. L’ambassade suédoise a publié un communiqué pour condamner l’article. "La liberté de la presse et la liberté d’expression comportent des responsabilités, dont le rédacteur en chef du journal a la charge." Zvi Mazal, ancien ambassadeur israélien en Suède, a déclaré à la radio de l’Armée que la Suède ne pouvait être considérée comme un pays antisémite. "Ce n’est pas le cas, en dépit du fait que beaucoup adoptent une position très anti-israélienne", a-t-il ajouté.

- Antijudaïsme : Tsahal accusé de vols d’organes par un grand quotidien suédois – P.I.Lurçat
-
Conservative Swedish FM Carl Bildt likens Netanyahu to Hamas
-
A Clouded EU Presidency: Swedish Funding for NGO Rejectionism
-
Behind the Humanitarian Mask: Sweden, Norway, Denmark, Finland, Iceland
-
Sweden: when incitement against Jews is allowed
-
Swedish government funds fuel Mideast radical NGOs
-
Swedish journalist looks for Swedish extremist Jews
 


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 20 août 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org