Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Médias

Libye: l’étrange oubli de Baudouin Loos, du "Soir"
03/09/2009

03/09/09

Texte repris du Blogue Philosémitisme

"L’accord de coopération culturelle et économique [avec Israël] reste gelé du côté des gouvernements wallon et bruxellois. Ceci est incroyable quand on sait que Bruxelles et la Wallonie ont des accords avec la Libye."
(Jehudi Kinar, ancien ambassadeur d’Israël en Belgique, 2007).

Baudouin Loos fustige en des termes très durs, dans Le Soir, la présence de représentants de pays européens à Tripoli pour les célébrations organisées en l’honneur des 40 ans du règne du "guide" libyen, Mouammar el-Kadhafi :

"On ne peut toutefois pas cacher le malaise, l’écœurement même, que suscite l’empressement des vertueux pays démocratiques à reprendre les relations avec Tripoli comme si de rien n’était."

"Le problème, c’est que le régime libyen reste ce que l’on fait de pire en matière de droits humains. Il n’est qu’à lire les rapports des organisations compétentes, les Amnesty, Human Rights Watch, FIDH, RSF, etc., pour constater que détentions arbitraires, mauvais traitements, torture, disparitions et autres abus de pouvoir sur fond d’absence de liberté menacent au quotidien les Libyens qui caresseraient le projet, mauvais et saugrenu, de contester le régime.

Mais voilà, la Libye jouit d’un sous-sol singulièrement riche en hydrocarbures. Ce qui fait du pays un "partenaire" économique difficile à négliger. Il suffit alors de se boucher le nez et se voiler la face pour aller de l’avant et signer des contrats. Les Suisses l’ont admis [...]."

Baudouin Loos n’a certainement pas tort, mais il passe sous silence la duplicité de la Belgique francophone, qu’il n’hésite pas à dénoncer chez les autres pays.

Pas d’accord de coopération avec Israël, mais bien avec la Libye

En effet, l’ancien ambassadeur d’Israël en Belgique, Jehudi Kinar, dénonçait précisément cette politique de deux poids deux mesures selon que votre "sous-sol [est] singulièrement riche en hydrocarbures" ou non (Contact J, n° 202, février 2007):

"[...] l’accord de coopération culturelle et économique reste gelé du côté des gouvernements wallon et bruxellois : Le blocage provient des régions wallonne et bruxelloise, car l’accord doit être entériné par chaque parlement régional. Ceci est incroyable quand on sait que Bruxelles et la Wallonie ont des accords avec la Libye, quand on sait que l’année 2008 a été déclarée année pour la Palestine [1] et que rien ne bouge par rapport à Israël."

Ce constat a été fait il y a plus de deux ans, et rien n’a bougé depuis. Au contraire, la détermination de boycotter Israël reste inchangée. Il est dommage que Baudouin Loos reste si discret à ce sujet. Mais, tant qu’on y pense, lisons donc Belgique: Baudouin Loos, INTAL et l’action "Dexia hors d’Israël" ...

Lucide, un lecteur du Soir (mak500000) met en garde:

"Kadhafi a pu s’exprimer librement dans un parlement belge il n’y a pas si longtemps. Nous aussi nous fermons les yeux sur beaucoup de choses. Quand nous voudrons les rouvrir, il sera trop tard..."

- Lockerbie, trois terroristes et le fiston Hannibal, Pierre Raiman
- De la tente au paillasson, une vie de Kadhafi, Pierre Raiman

[1] Masarat: "De qui se moque-t-on?" et Le Zan Studio de Ramallah
 


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 3 septembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org