Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Civisme
Tribunaux

Agent orange: Le Tribunal international d’opinion de Paris condamne les États-Unis et les firmes US
01/09/2009

Combien de fois, au cours de mes 10 années d’activités de hasbarah sur le Web, n’ai-je pas dit que tout se passait comme si l’opinion s’était érigée en tribunal, chargé de juger tous les faits et gestes d’Israël, à charge, de préférence. Je croyais naïvement que c’était une métaphore et je me reprochais même d’exagérer. Or (preuve que la réalté dépasse la fiction), même si beaucoup l’ignorent ou s’en moquent, il s’est créé, depuis un an environ, un "Tribunal international de l’opinion publique"! Ci-après un échantillon de cette "justice"... Ne riez pas. On a vu des ONG, dont chacun se gaussait, à leurs débuts, atteindre un niveau de renommée internationale. Et sur quelle base? Pour quels faits d’armes? Majoritairement la diffamation d’Israël. RAPPEL: ce texte est mis en ligne [en fait, au pilori] dans le cadre et l’esprit de mon initiative "Vaccination des Consciences" (VC) [*]. (Menahem Macina).

[*] Voir le "chapeau" introductif de l’article de N. Gordon, "« Boycottez Israël »".

01/09/09

Mondialisation.ca, Le 19 mai 2009
 
 

Le Tribunal d’opinion à Paris.


Un Tribunal international d’opinion s’est réuni à Paris. Les juges venaient du monde entier. Le Président de ce tribunal était Jintendra SHARMA, juge de la Cour suprême de Delhi, Inde. Il était assisté des juge suivant de calibre international: Juge Juan GUZMAN (Chili); Juge Claudia MORCOM (États-Unis); Juge Marjorie COHN (États-Unis); Juge Gavril Iosif CHIUZBAIAN (Roumanie, ministre de la Justice); Juge Adda BEKKAROUCH (Algérie); Juge Shoji UMEDA (Japon).
 
Le rapport de mission a été déposé par Maître William BOURDON (France).
 
Après 15 heures de déposition par 27 victimes (venues du Viêt-Nam, des États-Unis et de Corée), témoins et experts scientifiques  -dont 12 membres du Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange (CIS) - , 41 heures plus tard le tribunal rendra public, sur la base du droit international, le "sommaire exécutif de sa décision". (le rapport complet du Tribunal et son "sommaire exécutif" seront déposés auprès du gouvernement vietnamien dans un délai de 4 semaines)
 
Le Tribunal international d’opinion de Paris condamne conjointement les États-Unis d’Amérique et les firmes étasuniennes à une somme permettant la constitution d’une "commission Agent Orange" vietnamienne (pouvant comprendre des experts étrangers) chargée d’établir dans un délai d’un an la facture finale de tous les dédommagements environnementaux, physiques et psychologiques passés, présents, à venir et induits.
 
Le tribunal recommande de prendre pour "base proportionnelle" la somme de 1,52 billion de dollars qui correspond à la somme annuelle versée par le gouvernement des États-Unis d’Amérique aux vétérans étasuniens victimes de l’Agent Orange. 
 
Le rapport complet du Tribunal sera publié lorsqu’il sera diffusé dans la communauté internationale.  
 
Voici quelques échos du Tribunal:
 
 
 
 
 
 
 
Saluons le courage de ces Juges qui, hors de toutes pressions économiques et d’États, ont fait fi des relations diplomatiques internationales et financières pour réanimer le droit international et privilégier la justice. Une page d’Histoire vient de s’ouvrir.
 
Une délégation sera constituée pour remettre le rapport de ce Tribunal en main propre au Président des États-Unis d’Amérique, au Président de la République Socialiste du Viêt-Nam ainsi qu’au Secrétaire général de l’ONU.


Lire également le témoignage d’André Bouny au tribunal international d’opinion : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13668


© Mondialisation.ca

 

Mis en ligne le 1er septembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org