Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Culture

Bonnet d’âne en orthographe pour Luc Chatel (ministre de l’Education nationale), E. Cailleau
04/09/2009

Ce genre d’impérities n’étonnera que celles et ceux qui ne sont pas attentifs à l’effondrement général du style, de la syntaxe et de l’orthographe de la langue française, à tous les échelons de la société, de l’Etat, et de la presse... Et mieux vaut passer pieusement sur les fautes grossières du journalisme télévisuel qui pleuvent dru dans les Journaux parlés, émissions de variété, et films; sans parler de l’élocution de certains présentateurs et d’une flopée de ces jeunes "pousses-pousses" du "cinéma français", qu’on tente de nous faire prendre pour des "acteurs", et qui feraient bien de consulter un logopède, ou au moins de prendre quelques cours de diction. Mais on nous rassure : "C’est pas grave", ou encore : "Y’a des choses plus graves que ça!"... Oui, en effet. Par exemple, qu’on puisse tirer si légèrement la chasse sur ces diarrhées d’inculture, en prétendant que personne ne sent rien. (Menahem Macina).

04/09/09

Sur le site de L’Express.fr, 1er septembre 2009

Zéro pointé pour le ministre de l’Education nationale... Dans le dossier de presse du ministère, se sont glissées de multiples fautes d’orthographe. LEXPRESS.fr fait le prof.

Le journaliste et écrivain François de Closets affiche sans complexe son inimitié pour l’orthographe. Son aversion a-t-elle contaminé les politiques? On pourrait le croire, surtout du côté du ministre de l’Education, Luc Chatel, qui a visiblement séché sur les corrections de son dossier de presse, distribué lors de sa conférence de rentrée, le lundi 31 août.

La page sur l’aide personnalisée commence par une belle flopée de fautes de conjugaison et de syntaxe: "La réforme de l’enseignement primaire, qui est entré en application à la rentrée 2008 s’appuie sur des horaires et des", peut-on lire, laissant libre le lecteur d’imaginer la fin de la phrase.


Dossier du ministère de l’Education nationale

La page (corrigée) consacrée à l’aide personnalisée du dossier de presse du ministère de l’Education nationale.

Maladresse? Inattention? Alors qu’on pointe régulièrement du doigt la baisse du niveau de français de nos chères têtes blondes, les erreurs du ministre de l’Education passent mal.

Coïncidence, c’est à la page des "stages de remise à niveau pendant les vacances scolaires" qu’apparaît une autre superbe coquille: "En 2009 se sont 214 289 élèves qui ont suivi...".


Dossier du ministère de l’Education nationale

La page corrigée sur les stages de remise à niveau du dossier de presse.

Une autre faute remarquable s’est glissée dans le paragraphe sur le plan de formation des enseignants des écoles maternelles. Il est écrit: "Ces formations concerneront prioritairement les enseignants qui exercent pour la première fois en école maternelles". De quoi rassurer les indécrottables cancres et faire bondir les puristes de l’othographe.


Dossier du ministère de l’Education nationale

Une faute s’est glissée dans le paragraphe consacré à la formation des enseignants des écoles maternelles.


Emilie Cailleau

© L’Express.fr

 


Mis en ligne le 4 septembre 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org