Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Bibliographie

L’obsession de Charles Enderlin, Victor Perez
09/09/2009

09/09/09

 

Sur le Blogue de l’auteur.

 

« Le grand aveuglement. Israël et l’irrésistible ascension de l’Islam radical », nouveau livre de Charles Enderlin, correspondant permanent de France 2 à Jérusalem et auteur de "Rêve brisé" et "Années perdues", est sur le point d’arriver dans les librairies. En lisant la quatrième de couverture on a, en termes choisis, un résumé de la substance du livre, à savoir : la culpabilité d’Israël dans « l’éveil de l’islam radical ». Ce qui n’étonnera, évidemment, que les plus naïfs. Si le lecteur compte trouver l’aveu d’une quelconque responsabilité "palestinienne", arabe ou musulmane, dans la poursuite du conflit et/ou le djihad international, il devra chercher ailleurs.

Du soutien des « gouvernements successifs de Jérusalem » au cheikh Yassine, fondateur du Hamas, qui pouvait être un « antidote de l’OLP », à « l’occupation israélienne, [au] développement de la colonisation dans les territoires palestiniens, et [à] la politique américaine au Proche-Orient », on trouve, bien ouvert, l’éventail des accusations à l’encontre de l’Occident, en général, et de l’Etat juif, en particulier. Rien de nouveau, donc, de la part de celui qui, bien que n’étant pas sur place, révéla le "scoop" de « l’assassinat de Mohamed Al-Dura par les Israéliens ».

Litanie claire de la part de celui qui est considéré par ses pairs comme un "grand professionnel", et jugement à charge, sans circonstances atténuantes, d’une démocratie en lutte existentielle.

En effet, si l’on peut comprendre le soutien des autorités israéliennes à la création d’une association caritative en 1987 en faveur des "Palestiniens", à savoir : le Hamas, on doute fort que ce livre amène des preuves d’une collusion d’intérêts entre Israël et ce mouvement intégriste, dès lors qu’il prit le parti de recourir aux armes pour libérer Al-Qods et la Palestine "de la mer au Jourdain".

Notons encore que, quand il parle de "l’occupation" de la Judée Samarie et de la bande de Gaza, Charles Enderlin omet systématiquement de mentionner que c’est la guerre de 1967 qui en a été la cause. Il fait aussi l’impasse sur le fait que c’est le refus de l’islam radical international de reconnaître « l’entité sioniste » comme Etat juif, qui est responsable de la poursuite du conflit. Ces deux "oublis" systématiques du correspondant permanent de France 2, dans toutes les "analyses" qu’il commet, sont caractéristiques de sa vision du conflit.

Si l’on imagine que le livre sera gorgé de "secrets exceptionnels et exclusifs" incitant le chaland à acheter le livre - il faut bien nourrir son homme ! - on s’étonne que le « double jeu parfois des services de renseignements et des politiques à Jérusalem, à Tel-Aviv et à Washington » fasse encore recette. Seuls les candides penseront que les gouvernants ne sont pas élus pour promouvoir les intérêts de leur peuple et tabler sur différents "jeux" à la fois.

On ne peut douter que France 2 fera de la publicité à ce livre. Soyons sûrs que cela sera, comme évoqué dans le résumé, dans le seul objectif évident d’inciter les téléspectateurs à méditer sur une « paix juste et durable dans la région ». Mais seulement une fois le peuple israélien aura été corseté dans une délégitimation internationale afin de calmer l’islam radical.

Gageons que la lecture du livre, dès sa sortie, ne modifiera point l’impression qui ressort du décryptage de la quatrième de couverture.


© Victor Perez

 

Mis en ligne le 9 septembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org