Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (boycott d')

Le boycott d’Israël: une passion européenne
18/09/2009

"C’est l’Union Britannique des Pompiers (!) qui est à l’origine de l’appel au boycott auquel souscrit maintenant l’Union des Professionnels du Commerce ! Apparemment les Juifs qui habitent à Ofra ou Karné Shomron dérangent profondément le travail des pompiers britanniques..." (Shraga Blum). Selon l’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Ron Prosor, la Grande-Bretagne est "l’un des rares pays occidentaux où l’on entend de plus en plus d’appels à la création d’un ’seul Etat de tous les citoyens’, qui est en fait un appel déguisé à la disparition pure et simple d’Israël en tant qu’Etat juif". (Sh. Blum). Le titre de cet article est bien choisi: ces agissements anti-israéliens traduisent bel et bien une PASSION - perverse évidemment. (Menahem Macina).

18/09/09

Texte repris du Blogue Philosémitisme

"Les comparaisons entre Israël et l’apartheid, ou celles - plus radicales et, de nos jours, plus fréquentes - entre Israël et les nazis, ont fait irruption en Europe occidentale et dans le monde arabe dans les années 1970, et maintenant on les trouve partout." (Paul Berman, intellectuel américain, auteur de Terror and Liberalism).

"C’est l’Union Britannique des Pompiers (!!!) qui est à l’origine de l’appel au boycott auquel souscrit maintenant l’Union des Professionnels du Commerce ! Apparemment les Juifs qui habitent à Ofra ou Karné Shomron dérangent profondément le travail des pompiers britanniques..."


Les appels au boycott ne datent pas d’hier. Oxfam Belgique créa cette affiche en 2003. Suite à l’intervention du Centre Simon Wiesenthal, Oxfam International désavoua publiquement Oxfam Belgique. Oxfam est toujours un fervent promoteur du boycott.
______

Alors que les chiffres du chômage n’ont jamais été aussi élevés et que la précarité croît en Grande-Bretagne, les syndicats britanniques consacrent leur énergie à stigmatiser Israël.

Source: article de Shraga Blum, Aroutz 7

G.B. : Appel au boycott des produits de Judée-Samarie

Lors de son Congrès annuel, l’Union des Professionnels du Commerce de Grande-Bretagne a décidé d’appuyer le boycott de tous les produits agricoles commercialisés par des entreprises juives de Judée-Samarie. Cette union est un organe très important et influent car il coiffe 58 syndicats et associations représentant quelques 6 millions et demi de travailleurs. L’Union a également appelé à soutenir l’embargo imposé par la Grande-Bretagne sur la livraison de certains types d’armement à Israël, depuis l’Opération "Plomb Durci". Pour le ministère israélien des Affaires Etrangères, il ne fait aucun doute que cette décision vient en écho à la publication du Rapport Goldstone qui met sur un même pied les attaques terroristes du Hamas durant des années et la réaction israélienne de légitime défense. Brendon Barber, Secrétaire Général du l’Union, a tenu à préciser "qu’il ne s’agit pas d’un appel au boycott généralisé, mais uniquement sur les produits agricoles produits dans des implantations juives qui se trouvent au-delà de la ligne verte. De manière surprenante et insolite, c’est l’Union Britannique des Pompiers ( !!!) qui est à l’origine de l’appel au boycott auquel souscrit maintenant l’Union des Professionnels du Commerce ! Apparemment les Juifs qui habitent à Ofra ou Karné Shomron dérangent profondément le travail des pompiers britanniques !...

Le ministère israélien des Affaires Etrangères a condamné "cette décision unilatérale et extrême, quoique pas étonnante car l’Union est connue depuis longtemps pour ses positions anti-israéliennes. Le moment choisi pour cet appel n’est pas dû au hasard, et il intervient immédiatement après le malheureux Rapport Goldstone".

Ce n’est pas la première fois que des organisations professionnelles de Grande-Bretagne prennent ce genre de position et de décision. Il y deux ans, l’Union des Travailleurs britanniques avait décidé d’un boycott "économique et culturel" généralisé d’Israël "à cause de sa politique et de la poursuite de l’occupation des terres palestiniennes ". Les milieux académiques britanniques ont également prise des mesures analogues dans le cadre des échanges universitaires et de la coopération scientifique.

L’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne, Ron Prosor a dit "que la Grande-Bretagne était devenue le vivier de l’activisme extrémiste anti-israélien. C’est l’un des rares pays occidentaux où l’on entend de plus en plus d’appels à la création d’un ’seul Etat de tous les citoyens’ qui est en fait un appel déguisé à la disparition pure et simple d’Israël en tant qu’Etat juif".
 


© Aroutz7
et Philosémitisme

 

Mis en ligne le 18 septembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org