Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Iran

La France et les Etats-Unis quittent la salle pendant le discours d’Ahmadinejad à l’ONU
24/09/2009

24 septembre 2009


AFP


Texte repris du site YnetNews.com

Texte anglais original : "US, France walk out during Ahmadinejad’s UN speech".

Traduction française : Menahem Macina

 

Mercredi, la France était en tête d’une dizaine de délégations, dont celle des Etats-Unis, qui ont quitté la salle pour protester contre le discours incendiaire du Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad devant l’Assemblée générale de l’ONU.

« Il est décevant que M. Ahmadinejad ait, une fois de plus, choisi de recourir à une rhétorique haineuse, agressive et antisémite », a dit Mark Kornblau, porte-parole de la délégation américaine aux Nations Unies, dans une déclaration.

Selon une source européenne, les délégations d’Argentine, d’Australie, de Grande-Bretagne, du Costa Rica, du Danemark, de France, d’Allemagne, de Hongrie, d’Italie, de Nouvelle-Zélande et des Etats-Unis ont quitté la salle pendant qu’Ahmadinejad commençait à dénoncer Israël.

Israël avait déjà appelé à un boycott du discours, et n’était pas présent quand le dirigeant iranien a débuté son discours. Le Canada avait déjà indiqué qu’il tiendrait compte de l’appel au boycott.

Dans son discours, Ahmadinejad a encore pris Israël pour cible sans mentionner le pays ni les Juifs par leur nom, mais en utilisant uniquement l’expression de « régime sioniste ».

Le dirigeant provocateur, réélu par le scrutin contesté de juin, accuse Israël de « pratiques inhumaines en Palestine ».



(photo: AFP)

Et Ahmadinejad de demander :

« Comment les crimes des occupants contre des femmes et des enfants sans défense peuvent-ils avoir le soutien sans réserve de certains gouvernements, tandis que, dans le même temps, des hommes et des femmes opprimés sont victimes d’un génocide et du plus pesant des blocus qui les prive de leurs besoins élémentaires : nourriture, boisson et soins médicaux ? »

Un diplomate français a dit AFP que le discours du dirigeant iranien était « inacceptable », ajoutant que les délégations européennes avaient coordonné leur action par avance pour le cas où elles estimeraient certaines parties du discours insupportables.

Faisant allusion à une conspiration juive, Ahmadinejad a ajouté:

« Il n’est plus acceptable qu’une petite minorité domine la politique, l’économie et la culture de parties majeures du monde par ses réseaux compliqués. »

Et il a accusé les Juifs de chercher à « instaurer une nouvelle forme d’esclavage et à nuire à la réputation d’autres nations, et même des nations européennes et des Etats-Unis, pour atteindre ses ambitions racistes ».

Au cours de son discours, Ahmadinejad a dit que son pays était prêt à serrer toutes les mains « qu’on nous tendra avec honnêteté ». Il a annoncé l’engagement de l’Iran à participer à l’instauration d’une paix et d’une sécurité durables dans le monde entier pour toutes les nations, tout en défendant les droits légitimes et légaux du pays.

Il semble qu’il s’agissait d’une référence au programme nucléaire de l’Iran, qui n’a pas été mentionné dans son discours.

Ahmadinejad a dépeint l’Iran comme un défenseur des pays pauvres en voie de développement, qui fustigent un capitalisme débridé qui, dit-il, est au bout du rouleau et aura le même sort que le marxisme.

 

Associated Press a contribué à cette dépêche.

 

 

© YnetNews.com

 

 

Mis en ligne le 24 septembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org