Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Dernière minute : Gilad Shalit en vidéo (14 septembre)
02/10/2009

Emouvant. Inquiétant aussi... Aucun doute, c’est bien lui, même s’il est ému, nerveux et très amaigri. Il esquisse un pâles sourire. Il parle à ses parents (en hébreu)... Il est vivant! C’est l’essentiel ! Quelle émotion et quelle joie! J’imagine celle des parents et je me réjouis avec eux. A quand la fin du calvaire de ce garçon, à la voix et au regard duquel tout Israël est suspendu en ces heures? (Menahem Macina).

02/10/09


Shalom Guilad ! Quel bonheur de te voir ! (Cliquer sur la photo pour lire la vidéo (en hébreu)

Le soldat israélien Gilad Shalit, aux mains des islamistes palestiniens du Hamas depuis plus de trois ans, semble en bonne santé et lucide, parlant de manière cohérente, selon une vidéo récente remise vendredi aux autorités.

Le film d’une durée de 2 minutes et 40 secondes, diffusé par la télévision israélienne, montre le jeune homme de 23 ans apparemment en bonne forme, même s’il est maigre et a les yeux cernés. Il est fraîchement rasé et porte le cheveu court.

Shalit lit un texte, assis sur une chaise devant un grand mur blanc rendant impossible l’identification du lieu où il est détenu et qu’à ce jour les services de renseignement israéliens ne sont pas parvenus à découvrir.

Il tient entre ses mains une copie du quotidien de Gaza "Palestine" daté du 14 septembre.

A la fin du film, on le voit se lever et marcher pour prouver qu’il n’est pas blessé ou handicapé. A un moment, il évoque une visite qu’il a reçue de sa famille alors qu’il se trouvait sur une base militaire sur le Golan.

"Je me sens bien et les moujahidine des brigades Al-Qassam (ndlr: la branche armée du Hamas) me traitent bien", dit-il. "J’attends depuis longtemps le jour où je serais libéré".

Ce sont les premières images en captivité du soldat enlevé le 25 juin 2006 lors d’une opération menée par un commando palestinien dans le sud d’Israël, à la lisière de la bande de Gaza.

Le film a été échangé par les autorités israéliennes contre la libération de dix-neuf prisonnières palestiniennes, première étape d’un long processus qui pourrait conduire éventuellement à la libération du soldat en échange de l’élargissement de centaines de prisonniers palestiniens.

"C’est un premier pas. Pour nous, c’est un nouveau décompte de ses jours (de captivité) qui commence", a déclaré son père Noam à l’AFP. Interrogé pour savoir s’il était optimiste quant à une libération prochaine, il a répondu: "Pas particulièrement".

Le film a été remis aux parents du jeune soldat, qui l’on vu et revu avec émotion dans leur maison du village Mizpe Hila (nord) assiégée par les journalistes.

Auparavant, il avait été visionné et authentifié par le chef d’état-major Gaby Ashkenazi, le responsable israélien du dossier, Hagaï Hadas, et le ministre de la défense Ehud Barak. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu l’a également vu.

Il "a l’air en bonne santé et cela renforce chez nous tous l’engagement à le ramener chez lui", a déclaré au téléphone à la famille M. Barak.

Gilad Shalit est devenu un symbole et un test de l’engagement d’Israël envers ses soldats tombés en captivité, la famille menant une campagne tous azimuts pour obtenir sa libération.

Né à Nahariya, une station balnéaire du nord d’Israël, il a grandi à Mizpe Hila, un village de Haute Galilée. Sportif, il est un bon joueur de basket et un fan de cyclisme. Il a fait des études de sciences. Avant sa capture, il aidait ses parents dans la gestion de leur maison d’hôtes à Mizpe Hila.


source: USA today, CNN, fox news, Rai uno, Ard, BBC, AFP

Repris du site Le Post

Autres poses sur la vidéo

Mis en ligne le 2 octobre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org