Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (histoire moderne d')

9 novembre 1938 : le gigantesque pogrom de la nuit de Cristal
09/11/2009

Les commémorations joyeuses de la chute du mur de Berlin, contribueront sans doute à escamoter de la mémoire collective, cet autre 9 novembre, où se déchaîna, pour la première fois la haine antisémite la plus bestiale qu’allait connaître le peuple juif. Et cela, dans l’indifférence totale des nations. Apparemment, le bon souvenir que leur avait laissé l’habile propagande hitlérienne des Jeux Olympiques de 1936, avait anesthésié leur sens de la justice et de la solidarité humaine. Si l’événement était un test de la réactivité des peuples à une nouvelle persécution des Juifs, il a été couronné de succès. Hitler savait, dès lors, qu’il aurait les coudées franches. Mundo cane ! (Menahem Macina).
09/11/09

Sur le Blogue Philosémitisme

Il y a 70 ans, le 9 novembre 1938 :
la nuit où le monde a vu, a su et s’est tu.


Allemagne: magasin juif vandalisé
.

"(...) les nazis avaient déclenché à travers toute l’Allemagne le gigantesque pogrom de la nuit de Cristal. Dans tout le pays, des centaines de magasins juifs avaient été pillés. Cent quatre-vingt-onze synagogues avaient été incendiées. Onze centres communautaires et chapelles de cimetières avaient été partiellement brûlés, et trois autres entièrement détruits. Plus de trente mille Juifs avaient été internés dans les camps. Plus d’une centaine avaient été tués au cours des scènes de saccage. Ce fut une explosion d’une brutalité inouïe, l’instant où, comme l’écrit Klaus Mann dans son Journal, "les frontières du Reich s’étaient transformées en un cercle de feu derrière lequel il n’y avait plus que l’extermination"."
.
Michel Laval, L’Homme sans concessions, Arthur Koestler et son siècle, Calmann Lévy, 2005 (pp. 273-274)

L’incendie de la synagogue de Ober Ramstadt

© Philosémitisme 

 

Mis en ligne le 9 novembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org