Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

"Témoignage Chrétien": Henrik Lindell dénonce la violence de l’État d’Israël
27/10/2009

Comme le savent ceux et celles qui connaissent le christianisme, contemporain, cet organe de presse devrait être débaptisé (c’est le cas de le dire). En effet, il n’a rien de chrétien, et les accusations qu’il profère régulièrement à l’encontre d’Israël constituent un faux témoignage flagrant. (Menahem Macina).

27/10/09

Article repris du Blogue Philosémitisme 

"Sa classe politique est en ébullition et la plupart des médias s’en prennent à ce que beaucoup d’Israéliens pensent être une sorte de conspiration mondiale contre eux. Il semble inimaginable qu’il n’y ait aucun procès contre des militaires qui ont tué des centaines de civils innocents. [...] Même des membres emblématiques et consensuels de la grande communauté juive aux États-Unis se sont montrés dubitatifs [lire : perplexes] face à la politique d’expansion et la violence de l’État d’Israël."

Pour Témoignage Chrétien, en ce qui concerne la guerre qu’Israël a livrée aux terroristes du Hamas à Gaza, seules les conclusions du rapport Goldstone ont valeur d’évangile, et ce malgré le fait qu’aucun pays européen n’a voté en sa faveur et que la Commission menée par Goldstone s’est basée sur des témoignages du Hamas. Dont le plus étonnant est celui de Islam Shahwan qui avait accusé Israël de pervertir les jeunes de Gaza en y infiltrant des stimulants [sexuels] sous forme de chewing gum et de gouttes : "l’une des personnes arrêtées a indiqué avoir reçu de grandes quantités de produits stupéfiants par le biais d’un officier du renseignement et à un prix très bas car l’officier lui a indiqué que (les services de renseignements) ne voulaient pas d’argent mais leur diffusion parmi les jeunes".

Ni les communiqués du gouvernement israélien, ni les témoignages de militaires comme ceux du colonel britannique Richard Kemp et du général canadien Walter Natynczyk ne comptent pour Témoignage Chrétien. "L’implacable rapport Goldstone par Henrik Lindell (extraits).
"Pour la première fois de son histoire [*], Israël se trouve face à la perspective d’être confronté à la justice pénale internationale. Sa classe politique est en ébullition et la plupart des médias s’en prennent à ce que beaucoup d’Israéliens pensent être une sorte de conspiration mondiale contre eux. Tous les jours, des membres du gouvernement, relayés par le président Shimon Peres, décrivent leur pays comme la victime d’une indicible injustice. Et tous les jours, des auteurs réputés pour leur rigueur intellectuelle signent des pamphlets d’une violence inouïe contre ceux qui osent mettre en cause la stratégie de l’armée israélienne à Gaza. [...]

Son rapport [celui de Goldstone] de 580 pages est accablant à l’égard du Hamas, mais surtout à l’égard d’Israël, car il est question de "crimes de guerre" et même des "crimes contre l’humanité", un vocabulaire que l’on n’a pas l’habitude [on croit rêver !] d’employer au sujet de l’État hébreu. [...]

L’armée israélienne a tué environ 1 400 personnes, dont des centaines d’enfants. [Notons que lorsqu’on parle d’autres conflits: Congo, Rwanda, Sri Lanka, Afghanistan, on ne cite jamais le nombre exact d’enfants tués. Dans les médias européens, seul Israël fait systématiquement exception à cette règle. En général on cite 400 enfants, ici on peut supposer qu’il y a en a eu beaucoup plus.] Les Palestiniens de Gaza ont tué 13 Israéliens. [...]

Bien entendu, les États-Unis risquent d’opposer leur veto à tout projet visant à renvoyer à La Haye les responsables politiques de l’opération "Plomb durci", dont Ehoud Barak, Tzipi Livni et Ehoud Olmert. Mais il semble inimaginable qu’il n’y ait aucun procès contre des militaires qui ont tué des centaines de civils innocents. Et rarement des pays démocratiques traditionnellement cléments à l’égard d’Israël, comme la Suède, le Royaume-Uni et l’Allemagne, ont "osé" critiquer autant l’État hébreu et son manque de volonté à collaborer avec la justice internationale. Même des membres emblématiques et consensuels de la grande communauté juive aux États-Unis se sont montrés dubitatifs [lire: perplexes] face à la politique d’expansion et la violence de l’État d’Israël. Côté palestinien, le rapport Goldstone est célébré comme une sorte de victoire symbolique contre l’occupant israélien."

- Made in Europe: les ONG citées dans le rapport Goldstone
-
L’ONG qui veut l’arrestation d’Ehoud Barak est financée par l’Europe
 


© Philosémitisme avec [la collaboration involontaire de] Témoignage chrétien

 

--------------

 

Note de Menahem Macina

 

[*] L’auteur de l’article de Témoignage chrétien a la mémoire courte. En effet, en février 2004, Israël a été condamné par le Tribunal pénal international de la Haye pour ce qu’on appelle le Mur de séparation (en fait, une barrière de sécurité, dont seule une infime partie consiste en un mur) érigé par l’Etat juif pour se protéger contre les incursions terroristes.

 

--------------


Mis en ligne le 27 octobre 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org