Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Résolutions ONU (Israël-Palestine)

L’ONU réclame des enquêtes crédibles sur les crimes commis à Gaza
15/10/2009

15/10/09


Sur le site Le Monde.fr, 14 octobre 2009


A l’ouverture d’un débat au Conseil de sécurité sur la situation au Proche-Orient, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé Israël et les Palestiniens à mener "des enquêtes crédibles" sur les allégations de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis pendant la guerre de Gaza, a déclaré mercredi 14 octobre un haut responsable de l’ONU.

L’ouverture de telles enquêtes fait partie des recommandations évoquées par le juge sud-africain Richard Goldstone dans son rapport du 15 septembre. Le texte de 575 pages accuse à la fois l’armée israélienne et les combattants du Hamas d’avoir commis des actes "assimilables à des crimes de guerre", voire à des "crimes contre l’humanité" durant l’offensive israélienne contre le territoire palestinien. Les enquêteurs recommandent également qu’en l’absence de telles enquêtes, l’affaire soit renvoyée devant la Cour pénale internationale.

Selon le rapport, les attaques de l’hiver dernier ont été "soigneusement planifiées" de manière à "punir, humilier et terroriser" les habitants de Gaza. Selon les enquêteurs, la responsabilité en "incombe en premier lieu à ceux qui ont conçu et planifié" les opérations.

Côté palestinien, "il ne fait aucun doute que les tirs de roquettes et de mortiers [palestiniens] étaient délibérés, et destinés à tuer et blesser des civils", affirme le juge Goldstone.

Considérant le mandat de la commission comme "biaisé" à son encontre, l’Etat juif n’avait pas coopéré à l’enquête, pas plus que le Hamas. Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a exhorté mardi les Occidentaux à rejeter les conclusions du rapport.

L’offensive israélienne contre l’enclave côtière a fait plus de 1 400 morts palestiniens durant cette période, en majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes. Côté israélien, dix militaires et trois civils ont été tués, selon les chiffres officiels.

 

© Le Monde.fr

 

Mis en ligne le 15 octobre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org