Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

Revue de la Presse israélienne de l’Ambassade de France en Israël (13 novembre 2009)
13/11/2009

INTERIEUR

Sondage Haaretz : neuf mois après les élections, la droite se renforce et le parti travailliste est en voie d’extinction politique / Yossi Verter - Haaretz

Si les élections à la Knesset se tenaient aujourd’hui, le bloc de la droite obtiendrait 72 sièges contre 48 pour la gauche ; le Parti travailliste serait en voix de perdition avec 6 sièges seulement :

Likoud : 33 (32 lors d’un sondage effectué en juin 2009)

Kadima : 29 (29)

Israel Beitenou : 14 (14)

Shas : 9 (11)

PTI : 6 (10)

Judaïsme de la Torah [Yahadut haTorah] : 6 (5)

Raam/Taal : 3 (4)

Meretz : 3 (4)

Union nationale : 7 (3)

Hadash : 5 (3)

Foyer juif [haBeit haYehudi] : 3 (3)

Balad : 2 (2)

Taux de satisfaction :

Netanyahu : 50 % (49 % lors du précédent sondage)

Barak : 50 % (61%)

Lieberman : 38 % (40%)

Steinitz : 28 % (29%)

Qui, parmi les personnalités citées, sont les plus aptes à exercer les fonctions de Premier ministre ?

Netanyahu : 43 %

Livni : 27 %

Liberman : 10 %

Barak : 5 %

Pas de réponse : 15 %

Selon ce que vous savez de la rencontre Obama/Netanyahu, comment qualifieriez-vous l’attitude de la Maison Blanche envers le Premier ministre ?

Correcte : 42 %

Humiliante : 25 %

Honorable : 12 %

Pas de réponse : 21 %

Qui est responsable du fait qu’il n’y ait pas de négociations entre Israël et les Palestiniens ?

Abou-Mazen : 50 %

Netanyahu : 15 %

Les deux : 27 %

Pas d’avis : 8 %

Shaoul Mofaz a publié un plan diplomatique qui n’écarte pas l’éventualité de négociations entre Israël et le Hamas, si ce dernier reconnaît Israël et abandonne le terrorisme. Approuvez-vous l’ouverture de pourparlers avec le Hamas ?

Oui : 57 %

Non : 39 %

Pas de réponse : 4 %

 

DIPLOMATIE

Netanyahu aurait transmis un message positif à Assad par le biais de Sarkozy  / Maya Bengal, Jacky Hougui et Gideon Koutz - Maariv

Israël serait prêt à entamer des négociations avec la Syrie sur la base des lignes de 1967 - tel est le message que Netanyahu aurait confié à Sarkozy lors de leur rencontre, hier soir. Cela signifie que le Premier ministre aurait exprimé sa volonté de se retirer du Golan en échange de la paix, a rapporté hier la chaîne arabe Al-Arabiya. Le cabinet du Premier ministre a démenti cette information.

Selon Al-Arabiya, Sarkozy devrait exposer à Bachar Assad la proposition de Netanyahu, lors de leur entretien, aujourd’hui à Paris.

Toutefois, on n’est pas encore parvenu à des ententes concernant la possibilité que la France soit médiatrice entre les deux pays. Ces dernières années, Sarkozy est devenu un acteur influant au Proche-Orient. Des responsables diplomatiques affirment qu’il est « déterminé à obtenir la paix entre Israël et la Syrie ». Or, si Israël donne son feu vert à la médiation française, cela pourrait provoquer des tensions entre la Maison Blanche et Jérusalem, car Assad ayant « mûri » et étant prêt à faire la paix, il y a actuellement une réelle occasion de faire la paix avec la Syrie.

Par ailleurs, Netanyahu a déclaré hier à Paris, lors d’une rencontre avec le président du CRIF, Richard Prasquier, qu’aucun gouvernement israélien n’avait fait autant que son gouvernement pour stopper la colonisation en Cisjordanie.

 

REGIONAL

Le chef d’état-major approuve la relance des négociations avec la Syrie : « Ce n’est pas perdu ; Assad peut rejoindre le camp des modérés » / Barak Ravid et Avi Issacharof - Haaretz

Le chef d’état-major Gaby Ashkenazi s’est exprimé, ces dernières semaines, lors de conversations privées, en faveur de la relance des négociations diplomatiques avec la Syrie.

En effet, les milieux de la défense font pression, ces dernières années, pour la reprise des négociations avec la Syrie, et les propos tenus par Gaby Ashkenazi en sont un exemple. Selon un responsable ayant participé à une des réunions, Ashkenazi soutient que l’intérêt stratégique d’Israël est que la Syrie se désengage de l’axe extrémiste mené par l’Iran. « La Syrie n’est pas perdue », aurait déclaré Ashkenazi, avant d’ajouter : « Assad n’est pas un homme religieux, il a été éduqué en Occident. Il pourrait finir par se joindre aux forces modérées ». A la différence d’autres dossiers, sur ce propos, Ashkenazi et Ehud Barak sont du même avis.

Par ailleurs, des responsables politiques font savoir que le Premier ministre, Binyamin Netanyahu, examine la possibilité que la France prenne la place de la Turquie pour assurer la médiation entre Israël et la Syrie. Le bureau du Premier ministre démentait hier les informations selon lesquelles Netanyahu aurait transmis un message à Bachar Assad dans lequel il accepterait de se retirer du Golan.

 

ISRAËL-PALESTINIENS

Les contacts pour la libération de Guilad Shalit ont été intentionnellement gelés jusqu’à la fin janvier / Akiva Eldar – Haaretz

Les contacts pour la libération du soldat captif, Guilad Shalit, ont été intentionnellement gelés jusqu’à la date des élections palestiniennes, qui devaient se tenir à la fin janvier 2010. Et ce, dans le cadre d’un marché global avec le Hamas qui devait autoriser la tenue de ce scrutin. La décision de la commission électorale palestinienne d’en reporter la date met les responsables politiques israéliens dans la nécessité de reconsidérer leurs positions sur la libération de Shalit.

Une source très proche des contacts en vue de la libération de Shalit révèle que le gel des négociations indirectes avec le Hamas est destiné à atteindre un objectif diplomatique auquel Israël attache beaucoup d’importance. Toutefois, de hauts responsables du Fatah ont exprimé dernièrement leur crainte que la réalisation du marché d’échange de prisonniers à la veille des élections ne joue en faveur du Hamas qui pourrait même gagner les élections grâce à cela.

 

La France en Israël

------------------------------------------------------------------------------------

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder au site "La France en Israël"

 

Mis en ligne le 13 novembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org