Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Polémiques

Pérès : « Goldstone est un homme sans envergure, résolu à nuire à Israël »
12/11/2009

Richard Goldstone, auteur du rapport des Nations Unies accusant Israël d’avoir perpétré des crimes de guerre lors de son offensive contre Gaza, au début de cette année, est un homme dénué de tout sens réel de la justice et son intention est de nuire à Israël, a dit le Président Shimon Pérès au Président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, au cours de leur rencontre à Brasilia, ce mercredi. (Haaretz).

12/11/09

Haaretz

Texte original anglais : "Peres: Goldstone is a small man out to hurt Israel".

Traduction française : Menahem Macina pour upjf.org

Richard Goldstone et le Président Shimon Pérès (AP)


S’adressant à son homologue brésilien, Luiz Ignacio Lula da Silva, Pérès a affirmé :

« Goldstone est un homme sans envergure, dénué de tout sens réel de la justice, un technocrate sans réelle compréhension des principes du droit »,

Et d’ajouter que le juriste sud-africain

« accomplit une mission injuste pour nuire à Israël ».

Se référant à la recommandation de Goldstone d’enquêter sur de possibles crimes de guerre commis par Israël à Gaza, Pérès a affirmé :

« Si quelqu’un doit faire l’objet d’une enquête, c’est lui. »

Le président a ajouté que le Brésil, qui a voté aux Nations Unies en faveur de l’adoption des recommandations du rapport, ainsi que les autres pays qui ont soutenu ce document, ont commis une grave erreur.

Répondant aux appels demandant à Israël d’enquêter sur sa conduite durant la guerre de Gaza, Pérès a affirmé :

« Israël a montré qu’il est capable, quand il le faut, d’enquêter et de s’interroger sur ses actes, et qu’il le fait. Nous avons démis des ministres de la Défense et des commandants militaires, au lendemain de guerres. »

Outre le rapport Goldstone, da Silva et son homologue israélien ont également discuté de la possibilité qu’Israël négocie avec le Hamas.

Da Silva, qui désire jouer un rôle central dans les pourparlers au Moyen-Orient, a dit à Pérès qu’il devait commencer à négocier avec l’organisation militante [Haaretz refuse de qualifier le Hamas de "terroriste"], une suggestion que le président israélien a rejeté avec véhémence.

Le président brésilien a également informé Pérès qu’il visiterait Israël, les territoires palestiniens, la Jordanie et la Syrie, début mars 2010.

Le Président Mahmoud Ahmadinejad doit arriver au Brésil le 23 novembre, et les responsables politiques brésiliens ont affirmé que le Président palestinien, Mahmoud Abbas, prévoyait aussi d’effectuer une visite [au Brésil] vers la fin de ce mois.

Ces visites font suite à un voyage au Brésil, en juillet, du ministre [israélien] des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, une visite au cours de laquelle il a tenté de rallier du soutien pour combattre le programme nucléaire de l’Iran.

La visite de Pérès au Brésil est la première qu’effectue un président israélien en plus de quatre décennies.

 

[Article aimablement signalé par Matsada-Infos.]


© Haaretz

 

Mis en ligne le 12 novembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org