Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (soutien de non-Juifs à)

Souccot à Jérusalem "D.C." ! [Des chrétiens en nombre célèbrent la fête avec le peuple israélien]
08/10/2009

08/10/09

Article repris du site de Shalom Israël

Blason Israel Blason IsraelShalom Israël
Bandeau Murailles 597x123
8 Octobre 2009  
Souccot à Jérusalem DC !

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


ICEJ 1
"Jerusalem DC" ! C’était la boutade de Malcolm Hedding, directeur de l’ICEJ - L’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem - accueillant hier soir pour la soirée israélienne au Binyanei Ha’ouma avec quelques milliers de chrétiens sionistes enthousiastes, les habitants de Jérusalem DC - "David City" (1).

Ce fut une somptueuse célébration en l’honneur d’Israël. Le maire Nir Barkat était l’invité principal, traduit en hébreu pour l’occasion ; il réaffirma devant une foule conquise la place légitime et inaliénable de Jérusalem comme "capitale éternelle et indivisible" d’Israël.

ICEJ nad 170 nations étaient représentées là au milieu des invités israéliens. N’est-ce pas là un magnifique signe symbolisant le retour des nations et son alliance avec le peuple juif, selon la vision du prophète Zacharie ? C’est ce que suggérait la représentante de l’ICEJ venue de Washington : "Une nouvelle page s’ouvre entre chrétiens et Juifs, un jour nouveau se lève pour une vraie relation entre Israël et les nations"... Elle ajouta : "Ne croyez pas les médias qui mettent le doute sur la sincérité des sentiments d’amitié de la part des chrétiens que nous sommes, de la même façon que nous ne croyons pas ce qui est dit sur Israël par une presse mensongère discréditant l’Etat hébreu".  

Depuis 1980, date à laquelle les ambassades ont fui à Tel-Aviv par réaction à la déclaration de "Jérusalem - capitale d’Israël", une Ambassade chrétienne fut fondée et d’autres organisations chrétiennes internationales d’obédience évangélique, s’ajoutèrent, les Christian Friends of Israel, Bridges for Peace, Chrétiens sionistes (ICZC) et d’autres,  qui contribuent efficacement à un soutien pratique en faveur de la population israélienne, drainant des finances et accomplissant la prophétie biblique :

"L’Eternel se lève... des nations marchent à ta lumière et des rois à la clarté de tes rayons... Ton coeur (Israël) bondira et se dilatera, quand les richesses de la mer, quand les trésors des nations viendront à toi" - Esaïe 60:2-5.

La Marche de JérusalemICEJ nad 2
La Marche des associations initiée à l’époque par le maire de Jérusalem Teddy Kollek a été complétée avec le concours de "ces chrétiens" venus fêter Soukkot. C’est devenu une tradition et une joie chaque année de voir défiler dans les rues toutes ces nations représentées par toutes sortes de banderoles et de bannières colorées !

Qui n’a pas vu les milliers de Brésiliens bouillonnants danser et chanter dans les rues, ou les tranquilles Finlandais toujours fidèles, avec les Norvégiens en costumes flamboyants, ou les Suisses et leurs grosses cloches ?... Les Hiérosolémytains sont en tous cas toujours prêts à les applaudir, en envahissant les rues, au grand dam des policiers.

Soukkot, la grande Fête !
Soukkot, c’est la fête en Israël ! C’est un plaisir de voir toutes les soukkot ou cabanes bâties sur les balcons, dans les cours ou sur les trottoirs, et toute l’animation festive à tous les carrefours avec des orchestres de tous genres. On peut sentir le désir palpable de "faire la fête" en tentant d’oublier tous les problèmes planétaires ou les menaces de guerre et d’intifadas permanentes...

Les Français savent-ils que c’est un groupe de touristes français qui a suscité la colère des Musulmans récemment sur le Mont du Temple, ayant dégénéré et occasionnant de nombreux blessés parmi les policiers venus régler la situation ?... France 2 a ignoré ce fait, semble-t-il, le passant sous silence. Les leaders musulmans  qui veulent "délivrer Jérusalem-Al Quds de l’occupation sioniste" ont félicité les croyants d’avoir "résisté aux Juifs déguisés en touristes venus envahir le Mont du Temple" !!... Voilà comment débute une intifada, sur du délire mensonger ! (voir l’article du Jerusalem Post)

La bénédiction des Cohanim
birkat cohanimNous étions également au Kotel pour la Birkat haCohanim - la bénédiction des Cohanim (prêtres), ayant réuni quelques 30.000 fidèles. Nombreux sont les jours de foule et de liesse populaire au Kotel, mais aucun n’atteint le degré de celui de la Birkat haCohanim de Soukkot. Ce jour-là, des milliers de Juifs - mais aussi de non-Juifs - affluent de tous les coins du pays, comme aux temps où le Temple était en place.

Soukkot, la 3e des Fêtes de l’Eternel, est une superbe fête biblique. De manière incroyable, la pluie est tombée averse mardi matin - jour de la Marche de Jérusalem. N’est-ce pas là un signe de réjouissance ?...  Exemples de bénédiction : la lecture de la vidéo de Guilat Shalit vivant ! Egalement  : "les réserves en devises d’Israël viennent de battre leur record de tous les temps à 60 milliards de dollars ; Les autorités monétaires israéliennes ont donc décidé d’apporter leur contribution à la crise mondiale" (Desinfos.com). Réjouissons-nous !

C’est en tous cas notre prière : que "la pluie de bénédiction" tombe abondamment -physiquement et spirituellement sur le pays ! Soukkot est tellement symbolique de la bénédiction de D.ieu sur la terre. En effet, lorsque le Messie viendra régner à Jérusalem, "Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la Maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines et que toutes les nations y afflueront" - Esaïe 2.

Préparons-nous à ce Jour glorieux et en attendant, RDV samedi pour le dernier jour de Soukkot - Jour de "Sim’hat Torah" - la joie de la Torah.

Shalom lekoulam ve’hag samea’h !

Note1(1) Allusion à Washington DC (Discrit of Colombia)

Visitez notre site
Ecrivez-nous
 
Pour recevoir régulièrement ces éditoriaux
inscrivez-vous en cliquant ci-dessous

© Shalom Israël

 


Mis en ligne le 8 octobre 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org