Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Polémiques

Lettre à "mon ami" Richard Goldstone, Charly Chalom Lellouche
14/11/2009

J’ai aimé cette pantalonnade, percutante et ironique à souhait. Bravo, Charly, de Netanya ! Ma seule contribution a été de corriger les fautes d’orthographe et de style de l’auteur israélien de cette lettre admirable. (Menahem Macina).

13/11/09


Mon cher Richard,

Je suis effaré de voir comme on interprète mal tout le bien que tu veux faire à Israël.

Toi, je n’en doute pas, comme tu le proclames depuis : "Tu te défends d’avoir voulu causer du tort à Israël via les conclusions de ton rapport".

Je le sais, ce sont encore des antisémites - "ils sont partout" - qui veulent le faire croire.

Et puis, je te connais assez pour savoir que tu n’as qu’amour pour Israël, et que tu veux simplement qu’on le condamne à l’ONU, au CPI, un peu partout...  pour son bien.

Le faire fesser comme on le ferait d’un enfant turbulent ; en fait, le mettre quelque temps à l’isolement, dans une maison de redressement.

Comme je comprends ta générosité, Richard. Un jour, à Yad Vashem, on te remettra même la médaille de Juste des Nations. (Ah non, erreur, on ne la donne pas aux Juifs ! Faudra y remédier, au moins à titre exceptionnel, et je vais m’y employer.)

En fait tu voulais simplement qu’en bon Juif (on m’a même soufflé, au nom de ta fille, que tu serais sioniste… mais ça, je ne le crois pas), en secret bien entendu, tu as tout fait pour atténuer les conclusions de ce rapport qui eussent été terribles, si un autre que toi l’avait rédigé.

Oui, c’est vrai, je suis sûr que les dégâts qu’aurait pu causer un autre rapporteur, outre l’ONU, le CPI et je ne sais trop qui encore, ont été limités grâce à toi. J’imagine, avec effarement, la monstruosité qu’eût constitué, de surcroît, la proclamation d’une fatwa anti-israélienne par un quelconque imam d’Arabie Saoudite !

Et puis, comme toujours, toi, le Juif éternellement en butte à l’opprobre des nations, tu t’offusques de ce que les États-Unis et d’autres pays occidentaux ne veulent pas entériner ce rapport portant ton nom - à présent célèbre -, "Rapport Goldstone".

Je sais que tu en as mis un exemplaire sur ta cheminée, en attendant l’Oscar qu’on te remettra quand tu joueras dans le film qui retracera ton œuvre, et que prépare le cinéaste attitré de la Ligue Arabe.

Tu sais, Richard, finalement, dans cette affaire, nous sommes au moins deux parmi les Juifs, ta fille et moi, à t’avoir compris. Plus que dix autres apôtres, et l’on pourra enfin te  proclamer Messie. Depuis le temps qu’on l’attend, pourquoi ne serait-ce pas toi ?

Ne te gêne pas pour m’appeler quand tu seras trop triste, je serai toujours là auprès de toi ; et je sais que ma lettre t’aura réconforté.

Reçois mes amitiés sincères.

Ton ami dévoué,


Charly Chalom Lellouche
, Nathanya


P.S. Il paraît que tu n’oses pas. Viens nous voir en Israël, on a bien accueilli le foutu "journaliste" suédois, Donald Boström, qui avait évoqué "un trafic d’organes palestiniens" - bon, parait qu’il se rétracte, selon Haaretz.

Un dernier mot : je t’en prie, Richard, ne va pas, comme lui, te rétracter à ton tour.


© upjf.org

 

Mis en ligne le 13 novembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org