Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Parti pris anti-israélien

Le CCOJB dénonce l’adoption du rapport Goldstone par le Conseil des droits de l’homme
21/10/2009

21/10/09Sur le site du CCOJB, 20 octobre 2009

Si vous éprouvez des difficultés à lire cet e-mail, rendez-vous sur:
http://www.ccojb.be/newsletters/20091020.htm

           

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) dénonce l’adoption le 16 octobre 2009 par le Conseil des droits de l’homme du rapport Goldstone sur les crimes de guerre prétendument commis par l’Etat d’Israël pendant l’opération "Plomb durci" en décembre et janvier derniers.

Le CCOJB se félicite de ce qu’aucun pays européen n’ait voté en faveur de ce rapport, mais déplore que, contrairement aux Pays-Bas, à l’Italie, à la Hongrie et à la Slovaquie qui ont voté contre, ou à la France et au Royaume-Uni qui ont refusé de voter, notre gouvernement ait, à l’instar de la seule Slovénie pour l’Union européenne, décidé de s’abstenir.

Le CCOJB rappelle en effet la déposition verbale du Colonel Richard Kemp, ex-commandant des forces britanniques en Afghanistan, auprès du Conseil des droits de l’homme le 16 octobre: "Pendant l’opération Plomb durci, l’armée israélienne a plus fait pour préserver les droits des civils dans une zone de combat que n’importe quelle autre armée dans l’histoire de la guerre".

Le CCOJB s’inquiète des conséquences d’un tel rapport sur le droit à la légitime défense garanti à une démocratie agressée par l’armée sans uniforme du Hamas, inscrit sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, qui transforme les hôpitaux, les mosquées et les écoles en bases militaires et revendique une charte à caractère violemment antisémite illustré notamment par l’article 32: "Le plan sioniste (...) est contenu dans le Protocole des Sages de Sion".

Le CCOJB estime par ailleurs que l’adoption du rapport Goldstone, parce qu’il prive l’Etat d’Israël du même usage fait par toutes les autres nations du droit à la légitime défense inscrit dans la charte des Nations Unies (article 51), entrave la promotion de la paix dans la région et encourage les organisations terroristes qui sévissent au Proche-Orient, mais aussi dans le reste du monde.

Le CCOJB constate avec amertume que nul au Conseil des droits de l’homme ne s’était jusqu’ici ému des milliers de roquettes et missiles palestiniens tirés sur les populations civiles en Israël depuis 2001, et plus particulièrement depuis le retrait israélien de la bande de Gaza en 2005, et souligne que ces attaques quotidiennes du Hamas constituent la seule et unique cause de l’opération "Plomb durci".

Joël Rubinfeld
Président


RAPPORT GOLDSTONE
Témoignage du Colonel Richard Kemp

16 octobre 2009

Auditionné par le Conseil des droits de l’homme le 16 octobre 2009, le Colonel Richard Kemp, ex-commandant des forces britanniques en Afghanistan, a contesté les conclusions du rapport Goldstone: "Pendant l’opération Plomb durci, l’armée israélienne a plus fait pour préserver les droits des civils dans une zone de combat que n’importe quelle autre armée dans l’histoire de la guerre. Israël l’a fait alors qu’il faisait face à un ennemi qui plaçait délibérément ses capacités militaires derrière le bouclier humain de la population civile".

>> voir la vidéo
>> lire le verbatim




RAPPORT GOLDSTONE
Une journée ordinaire à Sderot


Située dans le Sud d’Israël, à moins d’un kilomètre de la bande de Gaza, la ville de Sderot était, jusqu’à l’opération "Plomb durci", la cible quotidienne des roquettes Kassam et des missiles Grad tirés depuis Gaza par les miliciens des organisations terroristes Hamas et Djihad Islamique. De 2001 à nos jours, plus de 9.000 missiles, roquettes et obus de mortier palestiniens se sont écrasés sur le territoire israélien, tuant et blessant indistinctement hommes, femmes et enfants et provoquant le départ du quart de la population de la ville de Sderot.

>> voir la vidéo
>> lire le carnet de route du CCOJB: "De retour de Sderot"


Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique
Avenue Ducpétiaux, 68 · 1060 Bruxelles · Tél. 02 537 16 91 · Fax 02 539 22 95 · www.ccojb.be

© CCOJB

 

Mis en ligne le 21 octobre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org