Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
A-Dura/France-2/Karsenty: depuis l'arrêt de la Cour d'appel du 21 mai 2008

Philippe Karsenty rompt des lances avec les empêcheurs de faire la vérité sur l’affaire Al-Dura
21/10/2009

Il s’en prend également, avec vigueur, à Jacques Attali, qui, dans une interview au "Haaretz", nie qu’il existe de l’antisémitisme en France. Pour plus de détail sur ce point précis, se reporter à ma traduction de cet entretien [*]. (Menahem Macina).

[*] "Jacques Attali, « le Réparateur »", par Assaf Uni.
20/10/09


Reçu de Philippe Karsenty, la mise au point suivante :

 

"Jacques Attali vient de donner une interview qui a été publiée dans Haaretz du 16 octobre 2009 dans laquelle il affirme que « l’antisémitisme n’existe pas en France ».

Il y déclare aussi:

« L’antisémitisme est nul [lire : il n’y a absolument pas d’antisémitisme] en France. C’est un pur mensonge. C’est de la propagande, de la propagande israélienne… C’est ridicule. »

Interrogé sur la difficulté de porter une kippa dans certaines banlieues, ou dans le métro, sa réponse fuse :

« Peut-être que c’est vrai, mais personne ne m’a jamais dit qu’il faisait cela. »

Interrogé sur l’antisémitisme musulman en France, sa réponse :

« Absolument pas ! »

Le journaliste de Haaretz a continué à le questionner sur l’antisémitisme en France mais Attali s’est énervé et l’a interrompu :

« Ce n’est pas ce dont nous devrions parler. Je suis déçu. Nous devrions parler de sujets plus importants. Il y a des choses plus importantes à traiter que mon opinion sur un problème inexistant. »

Indépendamment de cette analyse peu commune de la situation française, il faut rappeler que Jacques Attali s’est engagé depuis de nombreuses années pour empêcher que ne soit révélée la réalité du reportage mensonger de France 2 et de son ami Charles Enderlin : la fausse mort de Mohammed al Doura.

Ainsi, à l’automne 2004, Jacques Attali est intervenu auprès de L’Express pour empêcher le magazine de publier un article de Luc Rosenzweig dans lequel il s’apprêtait à révéler l’imposture médiatique défendue par Charles Enderlin.

Bien évidemment, M. Attali a signé la pétition de la honte du Nouvel Observateur et a aussi usé de son influence pour défendre le faux reportage de France 2.

Afin d’être complet, je tiens à ajouter il a récemment fourni un témoignage ne représentant pas la réalité dans le cadre d’un procès lié à l’affaire al Doura.

Malgré tout cela, Jacques Attali continue à être invité et écouté dans des cercles juifs et israéliens.

La fausse mort du petit Mohammed al Doura est le plus gros mensonge médiatique à caractère antisémite des dernières décennies.

Depuis l’arrêt de la Cour d’Appel de Paris de 2008, je peux affirmer publiquement que le reportage de France 2 est un « faux reportage » une « mise en scène », une « mascarade », une « supercherie » et une « imposture ».

De même, toutes les universités, écoles de journalisme, festivals de journalisme ou colloques qui ont accepté de se pencher sur cette affaire ont reconnu la mise en scène.

Pour sa part, la télévision publique allemande ARD a diffusé en mars 2009 un reportage qui confirme que le reportage de France 2 ne montre pas la réalité qu’il prétend décrire.

Daniel Pearl a été égorgé pour venger cette fausse mort, tandis que Ben Laden et la plupart des pays musulmans ont exploité cette image à des fins de propagande anti-israélienne, débouchant sur un endoctrinement antisémite (timbres, rues, places, affiches...).

Cette fois encore, comme à chaque période de l’histoire, des juifs servent de relais aux pires accusations antisémites. Rappelons-nous Arthur Meyer, directeur du Gaulois, juif et antidreyfusard.

Certains juifs, par intérêt, par amitié, par opportunisme ou par ignorance, deviennent les « idiots utiles » de la nouvelle propagande antisémite.

 

Pendant toutes ces années de combat pour aboutir à la vérité, vous avez été très nombreux à me demander comment faire pour accélérer la révélation de la vérité.

Je vous suggère d’agir maintenant et de questionner TRES POLIMENT, partout où vous les croiserez, ceux qui défendent cette imposture et de leur demander pourquoi ils protègent un mensonge antisémite.

Jacques Attali devrait débattre avec le Rav Steinsaltz à l’hôtel Pullman - 18, avenue de Suffren à Paris 15ème - dimanche prochain, le 25 octobre à 19h30.

Vous pouvez réserver votre place en appelant le 01 40 34 02 60, ou en vous y rendant directement.

Allez-y et demandez poliment à M. Attali pourquoi il défend une imposture médiatique antisémite qui a provoqué tant de drames.

Profitez-en pour demander au Rav Steinsaltz pourquoi il accepte de débattre avec Jacques Attali, alors que son entourage a été informé des états de services de son contradicteur.

Plus inquiétant encore, Jacques Attali sera ce mercredi 21 octobre en Israël pour animer un débat à la Conférence du Président où interviendront le président israélien, Shimon Peres et Jose Maria Aznar.

Je vous invite à découvrir le panel qu’il sera chargé d’arbitrer : Turning Crisis into Opportunity.

Si vous avez la possibilité de vous y rendre, interrogez M. Attali TRES POLIMENT sur les raisons qui l’amènent à défendre le mensonge al Doura.

Pour réserver vos places à la Conférence du Président, voici les coordonnées nécessaires : + 972 2 6233443 ou reservations@presidentconf.org.il

Vous pouvez aussi faire connaître TRES POLIMENT ET TRES FERMEMENT aux organisateurs votre stupéfaction de voir M. Attali participer à ce type d’événement.

Si vous souhaitez faire savoir directement à M. Attali ce que vous pensez de ses prises de position, n’hésitez pas à lui écrire directement : j@attali.com

Peut-être vous répondra-t-il ?

Si Jacques Attali joue un rôle important dans cette affaire, lui et Charles Enderlin ne sont pas seuls puisqu’ils disposent d’une armée d’idiots utiles parmi lesquels : Claude Askolovitch (qui avait affirmé sur RTL qu’en diffusant son reportage mensonger, Charles Enderlin avait « défendu l’honneur du journalisme »), Denis Olivennes et Jean Daniel, du Nouvel Observateur (qui ont lancé une pétition de soutien pour défendre Charles Enderlin lors de sa défaite à la Cour d’appel de Paris), l’écrivain Pierre Assouline (qui affirmait encore ce week-end que « Charles Enderlin est un très grand journaliste et un ami »), ainsi que quelques autres dont vous pourrez trouver les noms dans la pétition du Nouvel Obs que vous pourrez lire en cliquant ici ; notamment Jack Lang, Serge Moati, Théo Klein, Shlomo Sand, Esther Benbassa, mais aussi Régis Debray, Hubert Vedrine, ou Pascal Boniface.

Vous êtes bien évidemment encouragés, si vous le souhaitez, à diffuser ces informations qui devraient être connues de tous, pour que les soutiens de l’imposture antisémite de France 2 soient identifiés, en France et dans le monde, et que partout où ils seront invités ils puissent être poliment interpellés.

Bien sûr, si certaines des personnes citées venaient à faire amende honorable et retiraient leur soutien à au reportage mensonger de France 2, monté et diffusé par Charles Enderlin, je vous en informerais. De même, si d’autres « idiots utiles » venaient à rejoindre cette cohorte pathétique, je ferais de même.

 

Amitiés et à bientôt,

PS : Je serai aux Etats-Unis (à NY le 21 octobre, à Miami entre le 23 octobre et le 4 novembre) pour une série de conférences. Si vous connaissez des gens qui peuvent être intéressés, n’hésitez pas à leur transmettre mon adresse email."

 

Philippe Karsenty


www.M-R.fr     Media-Ratings

philippe@karsenty.fr

 

[1] En fait l’intervieweur dit à Attali que certains Juifs « enlèvent leur kippa par crainte, même dans le métro ». Réponse d’Attali : « Peut-être est-ce vrai, mais personne ne m’a dit faire cela. »

 

© upjf.org

 

Mis en ligne le 20 octobre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org