Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (défense - apologie d')

A Sderot «quelques tuiles cassées», «histoire lacrymale des Juifs»: l’image répond à Esther Be
30/11/2009

Pour Sdérot, les « quelques tuiles cassées », évoquées par Esther Benbassa [*], me rappellent « les poux » censés être les uniques êtres vivants gazés à Auschwitz, selon les négationnistes. Il en va de même pour sa reprise à son compte de la formule d’un grand historien – honteusement appliquée depuis, par certains, à la Shoah – d’« histoire lacrymale ». L’image – qui, comme l’on sait, vaut mille mots, répond, ci-après, à l’un et l’autre blasphèmes. (Menahem Macina).

[*] Voir: "Esther Benbassa : «On ne peut plus être juif aujourd’hui comme avant Gaza»", par Pierre Puchot

30/11/09 

SDEROT: "QUELQUES TUILES CASSEES"

 

De mi-juin 2007 à mi-février 2008, 771 missiles et 857 obus de mortier ont été tirés contre Sdérot et le Néguev occidental :

une moyenne de trois ou quatre par jour.

 


Quelques tuiles cassées...

 

Autres tuiles cassées...

 

 

D’autres choses que des tuiles ont été cassées, par exemple, la jambe de ce gamin de 9 ans, Asher Twito, amputée par une Qassam

 

 

"HISTOIRE LACRYMALE" DE LA SHOAH

 

 

Lors de la libération des camps de la mort, les plus grands réalisateurs d’Hollywood furent appelés à la rescousse pour filmer l’inimaginable avec des caméras grand angle, afin, comme le dit alors Eisenhower, que, « plus tard, un enfant de salaud ne vienne pas dire que tout cela n’a jamais existé ». Cette « histoire lacrymale »-là me fait toujours fait verser des larmes...

 

 

Eisenhower, 13 avril 1945, au camp de Ohrdruf

 

 


Corps enchevêtrés derrière le crématorium du Camp de Buchenwald

 

 

Bergen-Belsen cadavres évacués au bulldozer...

...et déversés dans la fosse commune

Menahem Macina

© upjf.org

 

Mis en ligne le 30 novembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org