Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Politique
Politique française

La démographe Michèle Tribalat conteste les chiffres d’un rapport sur l’immigration en France
08/12/2009

On nous transmet une réaction de la démographe Michèle Tribalat, adressée au médiateur du journal "Le Monde". Le moins qu’on puisse en dire est qu’elle est ruineuse pour la crédibilité des chiffres avancés par ce dossier consacré à "la France, terre d’immigration". (Menahem Macina).

08/12/09

Monsieur le médiateur bonjour.

 

J’aimerais revenir sur le dossier du Monde du 4 décembre, intitulé Le nouveau visage de la France, terre d’immigration.


Il y est écrit : « Sous l’effet de ces restrictions, les flux migratoires se stabilisent: la France compte 4 millions d’étrangers en 1982, 4,1 millions en 1990, 4,3 millions en 1999, 5 millions en 2006, soit entre 7,4 % et 8 % de la population française ».


Tout d’abord, il ne s’agit pas d’étrangers mais d’immigrés. Autre précision, les chiffres cités sont ceux de la France métropolitaine. Mais passons.


Entre 1982 et 2006, l’augmentation, qui se produit presque entièrement sur la dernière période, est de 22 %. Décrire cette évolution comme une stabilisation est proprement mensonger. L’indicateur de fécondité, qui est passé de 1,66 en 1993 à 2,0 aujourd’hui, d’après les chiffres publiés par l’Insee, s’est accru de 20 %. Qui oserait parler d’une stabilisation?

Voilà un graphique qui permet de connaître l’évolution de la proportion d’immigrés en France de manière un peu plus objective et qui couvre près de 100 ans, puisque l’article du 4 décembre n’hésite pas à remonter très loin en arrière.