Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)

Les financements étrangers de l’extrême gauche israélienne, David haLevy
04/12/2009

04/12/09

 

Texte repris du site de Kountrass News nº 119 - Tichri 5770/septembre 2009


L’ambassadeur d’Israël en Hollande a dévoilé un fait fort intéressant concernant l’organisation d’extrême gauche, Chovrim Chtiqah - "on brise le silence" (et on clame le plus de mal possible sur l’armée israélienne aux oreilles du monde entier). Cette organisation avait fait parler d’elle en publiant de graves accusations à l’encontre de Tsahal, lesquelles s’étaient rapidement avérées sans fondement. On apprend à présent que l’ambassade hollandaise à Tel-Aviv a versé la modique somme de 19.995 euros (plus de cent mille shekels) sur le compte de Chovrim Chetiqa !

Et ce n’est pas tout : le gouvernement britannique, connu pour ses positions ouvertement pro-palestiniennes, a également versé pas moins de 40.000 livres sterling à cette même organisation qui sert si bien les intérêts des ennemis d’Israël.

Quant au mouvement « La Paix maintenant », dont la réputation n’est plus à faire, il bénéficie depuis plusieurs années d’un soutien financier très appuyé de la part de l’Union européenne par l’intermédiaire du « Fonds pour la paix et la sécurité en Europe ».

Le député Danny Danone (Likoud), ayant appris que plusieurs gouvernements européens finançaient en sous-main diverses ONG pro-palestiniennes, a vivement dénoncé, fin août, les agissements illégaux de « La Paix maintenant » dans le domaine financier. En effet, toute association israélienne a l’obligation d’afficher clairement sur son site Internet toutes les sommes versées en sa faveur par des gouvernements étrangers. Or, alors qu’ils ne cessent de dénoncer « le peuplement illégal » en Judée-Samarie, les dirigeants de « La Paix maintenant » n’ont pas jugé bon de mentionner, sur leur site, que la Norvège leur a versé dernièrement pas moins de 800.000 shekels !

« Le mouvement Chalom Akhchav enfreint la loi tout en agissant pour le compte de gouvernements étrangers qui s’ingèrent de façon scandaleuse dans les affaires internes d’Israël »,

a dénoncé le député Danone, avant de réclamer un ordre de fermeture contre le mouvement.

Désormais il ne subsiste plus aucun doute concernant la "source" d’inspiration des mouvements israéliens d’extrême gauche.


David haLevy


© Kountrass News

 

[Texte aimablement signalé par Matsada-Infos.]

 

Mis en ligne le 4 décembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org