Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (défense - apologie d')

La présidente d’un syndicat de Noirs américains condamne "Apartheid Israël"
22/12/2009

Merci à l’excellent blogue Philosémitisme pour cette information réconfortante. (Menahem Macina).

22/12/09

Sur le Blogue Philosémitisme

Considérant, sans doute, en raison des mesures discriminatoires que la communauté noire a subies dans le passé aux Etats-Unis, que le nom d’une personnalité noire de premier plan légitimerait son action, une association n’a eu aucun scrupule à publier sur le site de Palestine Chronicle une lettre "Apartheid Israel" qui prône le boycott de l’Etat juif, dans laquelle figurait le nom de Clayola Brown [photo], présidente d’un prestigieux syndicat de travailleurs noirs américains.

Mise au courant de la manoeuvre (nous savons que le lobby anti-israélien est tristement coutumier de ce genre de faits), Mme Clayola Brown a émis un communiqué faisant part de son "dégoût" et de sa "consternation" et en exigeant que son nom soit immédiatement retiré et ne soit plus utilisé à l’avenir pour des action de boycott d’Israël qu’elle condamne sans réserves. Rappelons les excellentes relations entretenues entre les communautés noire et juive aux Etats-Unis, comme l’illustre le combat pour les droits civiques des Noirs auquel se sont associés de nombreux Juifs ("Juifs et Noirs dans le mouvement des droits civiques : Abraham Heschel et Martin Luther King")

Source: TULIP (Trade Unions Linking Israel and Palestine)

"Clayola Brown, the national president of the A. Philip Randolph Institute - a leading organization for Black trade unionists in the United States - has sent this email message to "Labor for Palestine":

It is with disgust and dismay that I find my name listed as a signer of “Boycott Apartheid Israel: Open Letter from US Trade Unionists.” I demand that my name be removed immediately!

Prior to seeing the letter on the Palestine Chronicle website, I had never seen such a letter or engaged in discussions about its content. I find it disrespectful that someone would attach my name to a document and circulate such a document without contact with me, or consent from me.

Please make every effort to convey my demand to and any other publications that you have used or are likely to use your letter with."


Par contre, au même moment, mais en Norvège, ce sont des sentiments très boycotteurs qui se manifestent chez certains syndicalistes : En Norvège, des syndicalistes versent des larmes pour Gaza

 


© Philosémitisme avec TULIP

 

Mis en ligne le 22 décembre 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org