Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Pipes, Daniel

Niqabs ou burqas interdits à la faculté de Pharmacie et des Sciences de la Santé du Massachusetts
30/12/2009

Sur le site en français de Daniel Pipes, 8 décembre 2009

Version originale anglaise : Niqabs or Burqas Banned at the Massachusetts College of Pharmacy and Health Sciences

Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert


Tarek Mehanna, 27 ans, a été arrêté le 21 octobre 2009, à Sudbury, Massachusetts, et inculpé pour conspiration en vue de fournir un soutien matériel aux terroristes. Il aurait prévu de lancer des attaques terroristes à l'intérieur et à l'extérieur des Etats-Unis, et planifié tout spécialement d'attaquer un centre commercial à l'arme automatique. Mehanna était diplômé de la Faculté de Pharmacie et des Sciences de la Santé du Massachusetts (MCPHS), où son père Ahmed enseigne la chimie.

Aujourd'hui, le doyen des étudiants de MCPHS a émis une directive destinée aux étudiants, statuant que « tout couvre-chef qui cache le visage d'un étudiant ne peut être porté ni sur le campus ni dans des emplacements médicaux, sauf lorsque c'est requis pour des raisons médicales ».

(La note intégrale suit ci-dessous.)

Commentaire : interdire [ces voiles que sont] niqabs et burqas est une excellente mesure de sécurité et une mesure que tous les établissements d'enseignement et d'autres institutions devraient suivre. En effet « tout couvre-chef qui cache un visage d'étudiant devrait être interdit dans tout l'espace public. Ceci pour des dizaines de raisons que j'explique dans l'article de mon blog "Niqabs et burqas comme menaces pour la sécurité" (8 décembre 2009).

 

De : Jean M. Joyce-Brady
Date : mardi 8 décembre 2009, 3h23


Objet : révision de la politique d'identification du MCPHS. Début de l'application : 1er janvier 2010

Pour : tous les étudiants

Copie à tout le corps professoral, à tout le personnel


Chers étudiants de la MCPHS,

A compter du 1er janvier 2010, la politique d'identification du MCPHS sera révisée comme indiquée ci-dessous. Ce qui est en bleu indique les changements dans la politique. Les ressources humaines (RH) vont communiquer avec les professeurs et le personnel au sujet d'un changement similaire dans peu de temps dans la politique d'identification des employés des RH. Je vous remercie de votre attention à ce changement de politique.

Cordialement

Le doyen Joyce-Brady


Politique d'identification

Pour des raisons de sûreté et de sécurité, tous les étudiants doivent être facilement identifiables tant qu'ils sont sur le campus et/ou engagés dans les activités requises hors campus, y compris les stages en entreprises et les stages cliniques. Par conséquent, tout couvre-chef qui cache le visage d'un étudiant ne peut pas être porté soit sur le campus ou dans des endroits professionnels (cliniques), sauf lorsque c'est requis pour des raisons médicales. En outre, tous les étudiants sont tenus d'avoir sur eux leur carte de faculté comme pièce d'identité, tout le temps, lorsqu'ils sont sur le campus et/ou engagés dans des activités requises hors-campus, et de la montrer sur simple demande d'un fonctionnaire dûment identifié ou d'un membre du personnel MCPHS. La perte d'une carte d'identité doit être immédiatement signalée au département de la Sécurité publique du MCPHS.

Les frais pour remplacer une carte d'identité (ID) - pour quelque raison que ce soit - est de 10 $ ; la réalisation et le paiement pour le remplacement sont effectués au Bureau de l'Etat civil. La carte d'identité sert aussi de carte de bibliothèque de la faculté.


Jean M.Joyce-Brady, Ph-D
Doyen des étudiants
Faculté de Pharmacie et des Sciences de la Santé du Massachusetts.

 


Mis en ligne le 30 décembre sur le site debriefing.org