Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Antisionisme

Norvège: le recteur de l'Université de Bergen "ouvert" au boycott académique d'Israël
24/01/2010

Article repris du Blog Philosémitisme
 

« Jeudi prochain [12.11.2009], l'Université des sciences et de la technologie de Trondheim pourrait devenir la première université dans le monde à décréter le boycott d'Israël. Il est impensable que cela puisse se produire. » ( Knut Olav Åmås)

 

"Boycott académique d'Israël ?  M. Knut Olav Åmås, rédacteur culturel et des débats d' Aftenposten, écrit un commentaire sur l'éventualité d'un boycott académique d'Israël par des institutions norvégiennes d'enseignement. Le recteur de l'Université de Bergen [ Sigmund Grønmo] a récemment déclaré "être ouvert" à un tel boycott. "Le gouvernement ne peut pas interdire aux universités d'introduire un boycott académique d'Israël, mais rien n'indique que cela se fera", écrit-il. ( Aftenposten, III, p. 2). ( Revue de presse de l'Ambassade de France en Norvège).


Selon une interview accordée à Haaretz, le recteur prétend que ses propos ont été pris hors contexte, qu'il a été mal compris et qu'il ne veut pas d'un boycott académique d'Israël.  Toute cette affaire est assez nébuleuse.  ( Norway Israel and the Jews)



"Si le débat à l'Université de Bergen a lieu, ce sera la deuxième fois en moins d'un an qu'une université norvégienne parraine un débat prônant le boycott d'Israël. En novembre, le conseil d'administration de l'Université de Trondheim (NTNU) a tenu officiellement un scrutin sur le boycott d'Israël. Le conseil d'administration de l'université a voté contre le boycott après que les médias se soient emparés de l'affaire et que l'initiative ait soulevé les critiques des décideurs politiques.

 

C'était la première fois qu'une université européenne tenait officiellement un scrutin sur ce thème. Le vote est intervenu à la suite d'un séminaire sur le conflit israélo-palestinien, où se sont exprimés des intervenants connus pour leurs critiques sévères d'Israël, mais aucun défenseur d'Israël n'a été invité. Alors que les deux événements ont été organisés par les mêmes personnes, l'Université a nié que le séminaire avait été organisé afin de préparer le vote sur le boycott d'Israël.  Tora Aasland, la ministre de la recherche et de l''Enseignement supérieur, avait averti le NTNU avant le vote, que le boycott d'Israël constituerait une violation des principes juridiques de l'institution."



 


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 24 janvier 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org


 
 
-
Université norvégienne: un riche donateur se retire suite à la proposition de boycott d'Israël
- Norvège: rejet unanime de la proposition de boycott académique d'Israël
- Norvège: forte opposition au boycott académique d'Israël