Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

Qui va-t-on rendre responsable de l'arrêt imminent de la centrale de Gaza ?
29/01/2010

Article repris du site JJSS, 27 janvier 2009

On lit régulièrement, ici ou là, une désinformation si puissante qu'elle est devenue vérité universelle. Celle qui affirme qu'Israël contrôle l'électricité de Gaza est certainement la pire! En contrôlant l'électricité, Israël contrôlerait ainsi tout Gaza, ses hôpitaux, ses écoles, ses commerces, etc. Mais ce qui n'est jamais avoué, c'est qu'Israël ne contrôle en rien la centrale électrique de Gaza, que le Hamas en est le seul propriétaire, et que, régulièrement, il rejette la faute du “manque d'électricité” sur Israël.



Centrale électrique de Gaza

Sauf que, voilà, dans ses éditions en arabe et en anglais, le journal palestinien Ma'am avoue aujourd'hui qu'Israël n'y a jamais été pour rien…

“Le contrat qui fait que l'Union Européenne paie et livre le carburant nécessaire à la bande de Gaza a expiré le 30 novembre 2009? selon Kanaan Obeid, directeur adjoint de l'Autorité de l'énergie dans l'enclave.  “ Alors que l'UE continuait malgré tout à fournir le fuel (livraison quotidienne via Israël), les fonctionnaires européens ont informé hier l'Autorité de l'énergie palestinienne qu'ils ne voulaient plus payer pour les livraisons de carburant, à moins que l'Autorité palestinienne à Ramallah signe une nouvelle convention et approuve les modalités de paiement.
Obeid a déclaré que les livraisons de carburant à Gaza se poursuivraient jusqu'à lundi matin. Si un accord n'est pas trouvé, la centrale électrique de Gaza sera contrainte de fermer, ce qui affectera 70% de la population de Gaza."

De son côté, Israël est disposé à continuer à fournir les besoins en carburant de Gaza – Le problème, c'est que quelqu'un doit payer pour cela et que personne, dans le monde arabe,

Par ailleurs, le Hamas, qui reçoit des centaines de millions de dollars de l'Iran, n'est pas non plus intéressé à payer un centime. Pour lui, si les Gazans n'ont plus d'électricité ce sera la faute d'Israël. Comme d'habitude. L'Autorité palestinienne à Ramallah espère que l'UE changera d'avis et que les Européens, par leurs impôts, continueront à payer l'électricité palestinienne.

Mais demain, quand les photographes du monde entier seront à Gaza pour montrer les villes dans le noir, les hôpitaux à l'arrêt, l'économie ralentie et les photos émouvantes des enfants qui ont peur du noir, devinez qui, de l'Iran, du Hamas, de l'Europe ou d'Israël, sera désigné comme responsable ?

© JJSS

 

[Texte aimablement signalé par Jean-Philippe Desmet.]

 

Mis en ligne le 28 janvier 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org


n'est disposé à montrer sa solidarité avec les pauvres Palestiniens assiégés. Même les Iraniens, contactés par l'Europe pour l'occasion, ont refusé de payer la facture palestinienne!