Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Le cri de l'âme juive, Menahem Macina
31/01/2010


Il y a bien longtemps déjà

qu'ils ont hurlé ce refrain-là,

Job, le Juste au sein des nations et,

Prince des Lamentations,

Jérémie, l'homme de souffrances...

Ils ont, dans leur désespérance,

maudit le jour de leur naissance...

Ils ont gémi ce chant, d'une âme écorchée vive :

il vient du fond des temps, ce cri de l'âme juive !

 

«Mon Dieu, la vie

m'est à charge.

C'est en vain que je crie :

ma douleur n'a plus d'âge !

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

Mon Dieu, mon Dieu, maudit le jour où je suis né !

 

Ce cri de l'âme juive

va-t-il enfin crever le ciel ?

Pour que jaillisse en source vive

la paix de Dieu sur Israël !

Et sur toute la terre, ainsi soit-il !

Et sur toute la terre, ainsi soit-il !

 

Aujourd'hui, ils sont encore là.

Ce sont bien les mêmes parias :

la nation honnie des nations,

dont le nom seul est dérision…

Replantés, humaine semence,

sur le terreau de leur enfance,

ils réapprennent l'espérance !

Les nations, alentour, ne veulent pas qu'ils vivent,

mais Dieu l'a entendu, ce cri de l'âme juive…

 

 

« Mon Dieu, la vie

m'est à charge.

C'est en vain que je crie :

ma douleur n'a plus d'âge !

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

Mon Dieu, mon Dieu, maudit le jour où je suis né !

 

Ce cri de l'âme juive,

va-t-il enfin crever le ciel ?

Pour que jaillisse en source vive

la paix de Dieu sur Israël !

Et sur toute la terre, ainsi soit-il !

Et sur toute la terre, ainsi soit-il !