Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (soutien de non-Juifs à)

«Nous remercions Israël d'exister !» Discours de Silvio Berlusconi à la Knesset
04/02/2010


04/02/10

Sur le site du Jerusalem Post en français, 3 février 2009

Le Premier ministre italien, Silvio Berlusconi, a commencé par s'en prendre au rapport Goldstone, mercredi, lors d'une session spéciale en son honneur à la Knesset.

 
Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi en visite en Israël depuis lundi.
Photo: AP

Selon lui, le rapport a tenté d'incriminer Israël pour une réaction légitime aux attaques de roquettes palestiniennes. Le leader italien a défendu la guerre hautement critiquée que l'Etat hébreu a menée contre les Palestiniens à Gaza, l'an dernier.

Depuis la tribune de la Knesset, Berlusconi a également appelé la communauté internationale à imposer des sanctions sévères contre l'Iran : "Nous ne pouvons pas accepter la nucléarisation d'un pays dont les dirigeants ont clairement exprimé leur désir de détruire Israël, nient la Shoah et délégitimisent l'Etat hébreu. Nous ne sommes pas en état de faire des compromis."

Berlusconi a maintes fois critiqué l'Iran au cours de sa visite de trois jours en Israël. Mardi, il a annoncé que l'Italie avait réduit d'un tiers ses liens commerciaux avec l'Iran, depuis 2007. Et de préciser que le géant énergétique italien, ENI, a décidé de ne pas reconduire un contrat de développement d'un important champ pétrolier en Iran.

Le leader italien a provoqué une nouvelle salve d'applaudissements chaleureux quand il a déclaré : "Nous, peuple libre et libéral à travers le monde, remercions Israël d'exister !"

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou, qui s'est exprimé avant lui, l'a salué comme "un dirigeant courageux, toujours aux côtés d'Israël".

Hommage à la Mamma

Dans un discours ponctué d'éloges envers Berlusconi, Netanyahou a raconté l'histoire d'une femme italienne enceinte qui, au péril de sa propre vie, avait affronté un officier allemand pendant la Seconde Guerre mondiale, le persuadant de laisser partir une femme juive qu'il venait d'arrêter.

"L'action de cette femme a sauvé la vie d'une Juive et a fait luire, ne fût-ce qu'un bref instant, une étincelle d'humanité et de courage dans la grande obscurité qui enveloppait l'ensemble de l'Europe à cette époque. Cette femme courageuse s'appelait Rosa. Et l'un de ses enfants s'appelle Silvio Berlusconi, aujourd'hui, Premier ministre d'Italie."

Il a terminé ses propos par un "Nous vous aimons".

Les deux Premiers ministres se sont donné l'accolade, et le leader italien a sorti un mouchoir pour essuyer ses larmes.

Mercredi marquait le deuxième anniversaire de la mort de Rosa Bossi Berlusconi.

© Jerusalem Post en français 

 

Mis en ligne le 4 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org