Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (délégitimation d')

Exposition anti-israélienne au Parlement écossais


18/01/10

Sur le Blogue Philosémitisme

"L'histoire nous apprend qu'un génocide n'est pas un événement, c'est un processus qui commence lorsqu'on tolère l'intolérance. Nous ne tolérons pas, dans notre parlement, qu'un message demandant que la Palestine ou le Pakistan ou l'Irlande, ou n'importe quelle autre nation, soient effacés de la face de la terre. Israël ne peut pas être l'exception." (Jackson Carlaw, député écossais [photo])

A l'initiative de la députée Pauline McNeil, l'ONG Edingburgh Direct Aid présente au Parlement écossais une exposition anti-israélienne, "Gaza Now", consacrée à l'intervention militaire "Plomb Durci", menée par Israël dans la bande de Gaza contre les terroristes du Hamas. (A propos, il ne viendrait pas à l'idée des parlementaires écossais d'abriter une exposition sur le sort des Coptes en Egypte, ou des autres communautés chrétiennes en terre d'islam. Voir: Un dignitaire copte évoque la dhimitude des juifs et des chrétiens en terre d'islam)

Mais revenons à l'exposition anti-israélienne. Pauline McNeil a eu la bonne idée d'offrir la possibilité aux visiteurs de laisser leurs impressions dans un livre.  Et, bien entendu, les habituels commentaires n'ont pas tardé.  Le message d'un certain Raza de Glasgow est on ne peut plus explicite: "Israël doit être (et, inshallah [si Dieu le veut], sera) effacé de la face de la terre !" ( "Israel must be (and will be inshallah) wiped off from the Earth!")

Jackson Carlaw, un député conservateur, a demandé que le Parlement écossais condamne "sans réserves" le message et a demandé qu'autant d'Ecossais que possible participent aux événements de commémoration de la Shoah, qui auront lieu le 27 janvier. M. Carlaw a déclaré que se borner à répéter les formules d'usage une fois par an ne suffit pas.  Il a regretté qu'un message appelant à la destruction d'Israël ait fait son apparition dans le Parlement quelques jours avant cette date et ce dans le cadre d'une exposition sponsorisée par le parti socialiste. "L'histoire nous apprend qu'un génocide n'est pas un événement, c'est un processus qui commence lorsqu'on tolère l'intolérance. Nous ne tolérons pas, dans notre parlement, qu'un message demandant que la Palestine, ou le Pakistan ou l'Irlande ou n'importe quelle autre nation, soient effacés de la face de la terre. Israël ne peut pas être l'exception", a-t-il déclaré.

- Anti-Israel exhibit in Scottish Parliament
- Anti-Israel comments at Holyrood exhibition condemned
 

© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 18 janvier 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org