Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Islam
Expansion/exigences islamistes

De plus en plus de halal dans la restauration rapide, Stéphane Arlen
10/02/2010


10/02/10

Sur le site de Faire le Jour, 9 février 2010, par Stéphane Arlen

Nous avons appris en décembre dernier que Quick s'était mis au halal (voir l'article du Parisien), pour l'instant en phase de test dans quelques établissements. Depuis, un courriel circulait beaucoup, qui invitait à ne plus aller chez Quick si la direction persistait dans le halal.

Afin d'en savoir plus, nous avons posé la question au service consommateurs de Quick qui a répondu ceci : « Sachez que depuis quelques mois, France Quick a pris la décision de tester la vente d'une gamme de burgers à base de viande halal dans quelques restaurants franchisés en France. L'objectif de ce test en restaurant est de valider l'intérêt commercial et la faisabilité technique de l'introduction de produits à base de viande halal. À l'issue du test, et au regard de l'analyse des résultats, France Quick décidera de maintenir ou pas cette offre dans certains restaurants. » Était jointe à cette réponse la liste des restaurants pas encore passés à la viande halal (et pourquoi pas plutôt la liste des établissements halal ?). À noter que Quick prétend ne réserver qu'une partie de ses installations au traitement de la viande halal. Nous y reviendrons.

Hier, c'est un article de Rue89 qui parlait cette fois-ci du halal chez KFC, la restauration rapide version poulet. Nous y apprenions que tous les établissements KFC vendaient de la viande halal, et rien que de la viande halal.

Ces deux informations méritent qu'on revienne une fois de plus sur ce halal méconnu :
- Il faut rappeler sans cesse que toute viande halal provient d'un animal égorgé conscient, tête tournée vers La Mecque. C'est vrai que l'orientation a peu d'importance, mais en ce qui concerne l'égorgement, cela mérite réflexion avant de consommer sciemment une telle viande.
- Pour obtenir la certification halal, il faut payer, car seuls quelques organismes (mosquée de Paris, de Lyon, etc.) sont habilités à délivrer des certificats de conformité halal, ce qui revient à financer l'islam à chaque bouchée de hamburger (ou à chaque gorgée d'eau halal Danone).
- Il n'est pas possible de faire cuire de la viande halal sur les mêmes plaques qui reçoivent de la viande haram (“impure” pour un musulman, ou “non-égorgée” pour un humain civilisé du XXIe s.), ce qui veut dire que soit Quick sera obligé de passer en “tout halal” dans ses établissements, soit il faudra des cuisines séparées, soit enfin il sera nécessaire d'arrêter l'expérience quand les musulmans se seront rendu compte de la supercherie.

Ainsi, chez Quick et KFC (en attendant McDonald's, qui observe pour l'instant), les clients non-musulmans, ou musulmans non-pratiquants, se retrouvent à financer une religion et un abattage moyenâgeux des animaux. Qui aurait envie, au restaurant, de payer un impôt destiné à l'Église catholique ? Qui a envie de payer pour qu'on continue d'égorger les animaux ?

On le voit, il ne reste qu'une solution : fuir ces “restaurants” rapides et tout ce qui est halal.

Stéphane Arlen

© Faire le Jour

 

Mis en ligne le 10 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org