Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme arabo-musulman

Le vice-ministre israélien des Affaires étrangères envisage de déposer plainte contre un étudiant ayant appelé au meurtre des Juifs, Henri Stein
12/02/2010

 
12/02/10

Sur le site European Jewish Press, 11 février 2010

Des étudiants pro-palestiniens manifestent contre la présence du ministre Danny Ayalon à l'université d'Oxford, lundi soir.


LONDRES (EJP)

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, envisage de déposer plainte contre

un étudiant pro-Palestinien qui a appelé au meurtre des juifs lors d'une conférence organisée à l'université d'Oxford.

"Ceci démontre notre nouvelle politique concernant la haine et le racisme et nous appliquerons la tolérance zéro pour l'antisémitisme, quelque chose qui aurait dû se produire depuis longtemps", a dit le ministre.

L'ambassade d'Israël à Londres a examiné l'enregistrement vidéo de l'incident.

Lors de son intervention, lundi soir, Ayalon avait été interrompu par des hurlements "Slaughter the Jews" (Massacrez les juifs) et "Itbah Al-Yahud", ce qui a la même signification en arabe, scandé notamment par un étudiant masqué.

Des insultes antisémites et anti-israéliennes ont ainsi fusé pendant toute l'intervention du ministre, interrompant sans cesse la conférence.

Un groupe de manifestants portant des drapeaux palestiniens a été intercepté par la sécurité du campus sans pouvoir atteindre la salle de conférence.

L'Union des étudiants d'Oxford a présenté ses excuses au ministre et promis de mener une enquête pour identifier les responsables de ces actes et déposer plainte.

"C'est la première fois qu'un tel incident arrive. La majorité des étudiants étaient là pour discuter, même lorsqu'ils n'étaient pas d'accord avec l'orateur. Nous ne tolérerons pas ce genre de comportement de la part d'une minorité d'étudiants, surtout lorsqu'ils sont, de manière explicite, antisémites", a dit l'Union dans un communiqué.

Le même jour, à l'Université de Californie, aux Etats-Unis, la police a arrêté 12 étudiants qui ont perturbé un discours de l'ambassadeur israélien aux Etats-Unis, Michael Oren.

Les étudiants ont interrompu le diplomate une dizaine de fois en scandant "killers" (tueurs) et "Combien de Palestiniens avez-vous tués ?".

© European Jewish Press (EJP) 

 

Mis en ligne le 12 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org