Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Buts et fonctionnement de la Fondation "Pave the Way"
17/02/2010


[C'est en raison de la fiabilité de l'information concernant cette Fondation que je reprends ce texte, bien que le site qui le met en ligne soit, de manière a-critique et apologétique, inconditionnellement acquis à l'impeccabilité de l'action de Pie XII en faveur des Juifs, ce qui, me semble-t-il, est loin d'être démontré. (Menahem Macina).]
17/02/10 Texte repris de l'article "Pie XII, la persécution des juifs et la Fondation "Pave the Way", en ligne sur le site Hermas.info, 19 septembre 2008.

 

LA MISSION de “Pave the Way”

La Fondation “Pave The Way” est une organisation laïque qui agit pour construire la paix en travaillant à combler les fossés qui existent entre les religions, au niveau de la compréhension et de la coexistence, et ce par des actions culturelles, intellectuelles, techniques.

“Pave the Way” œuvre à éliminer l'instrumentalisation de la religion au service d'intérêts propres, laquelle, comme le montre l'histoire humaine, peut conduire à des conflits.

A travers nos projets et nos gestes concrets, qui font appel à la bonne volonté des personnes, nous essayons « d'ouvrir la voie » (Pave the Way) à une compréhension mutuelle et universelle qui commence par une éducation de chaque jour. Intégrer les points communs (embrace the similarities), respecter les différences (savor the differencies), telle est la devise de la Fondation.

 

PROJETS REALISES

• “Project Baby” pour encourager les institutions juives, chrétiennes et musulmanes à aider les familles pauvres du Moyen Orient. Les dons provenant d'une religion sont destinés aux familles qui appartiennent à d'autres religions.

• Aide à l'acquisition de nouvelles technologies par des hôpitaux d'Europe et du Moyen Orient plus particulièrement engagés dans le soutien apporté aux pauvres.

• Organisation en 2005 de la plus grande audience [papale] de l'histoire, accordée à des Juifs, lesquels étaient venus remercier le pape Jean-Paul II de ses grands efforts dans l'amélioration des relations entre Chrétiens et Juifs. Malheureusement ce fut sa dernière audience officielle.

• Acquisition, grâce à une donation, du Papyrus Bodmer contenant des fragments des Evangiles de saint Luc et saint Jean, pour en faire don à la Bibliothèque Vaticane à l'intention des chercheurs.

• Facilitation des pèlerinages chrétiens en Terre Sainte grâce au travail opéré auprès du Ministère du Tourisme israélien et des services de la sécurité de l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, afin de supprimer quelques restrictions et favoriser les voyages religieux.

• Ouverture de tout contact permettant d'aider les relations diplomatiques entre le Saint Siège et l'Etat d'Israël.

• Autorisation accordée à des spécialistes de consulter des manuscrits originaux de Maïmonide à la Bibliothèque Vaticane, lesquels ont été exposés en Israël à l'automne 2005.

• Création et sponsorisation d'une exposition sur la vie de Jean-Paul II, au Musée du Patrimoine Juif de New York.

• Don pour numériser les collections des manuscrits en possession du Vatican et des Franciscains, afin de les mettre à disposition sur Internet.

• Sponsorisation de conférences internationales pour promouvoir la compréhension mutuelle et développer des stratégies concrètes qui renforcent les relations interreligieuses.

 

• Sponsorisation de manifestations culturelles (concerts) aux Etats-Unis et en Europe pour favoriser la coexistence entre les religions.

• En partenariat avec le Gouvernement des Philippines, sponsorisation d'un monument en Israёl témoignant des efforts des Philippins pour aider les victimes de la Seconde Guerre Mondiale.

• Assistance au Patriarche Grec-Orthodoxe de Jérusalem pour lui permettre d'obtenir la reconnaissance du Gouvernement israélien.

• A la suite de  recherches indépendantes, organisation d'un congrès international sur le pape Pie XII, afin d'éclairer cette période controversée de l'histoire de l'Eglise catholique, notamment sur le rôle du Vatican face à la déportation des Juifs.

 

PROJETS EN COURS DE REALISATION

• Développement des relations entre les Eglises Orthodoxes et les autres Eglises de l'Europe de l'Est et du Moyen Orient pour éliminer les obstacles au dialogue et à la coopération.

• Engagement en vue d'une convocation des leaders religieux de la Terre Sainte sur la scène internationale, afin d'arriver à une déclaration commune condamnant toute utilisation violente de la religion.

• Engagement en Terre Sainte en vue d'identifier et d'éliminer les obstacles existant entre les communautés religieuses qui y vivent.

• Aide au “Wasatia Forum”, un parti politique palestinien qui développe une culture de l'équilibre et de la paix dans la région et s'engage à offrir des leaders politiques transparents au peuple palestinien.

• Construction d'un monument en Pologne symbolisant les efforts de réconciliation entre les religions entrepris par le Pape Jean-Paul II.

 

LA DIRECTION DE “PAVE THE WAY”

La Fondation “Pave the Way” a été créée par Meredith et Gary Krupp en 2002. L'intention de ce dernier était de consacrer sa vie à réduire la distance entre les différentes religions et il a fait ses preuves en ce domaine.

Actuellement il travaille encore beaucoup, avec sa femme Meredith, à construire des ponts entre les différentes personnes et institutions. D'autres directeurs et conseillers de différents pays apportent également leur temps et leurs compétences aux projets de la Fondation.

 

PAVE THE WAY France

Gary Krupp et la direction de “Pave the Way”, après avoir développé des réseaux aux Etats-Unis, en Italie, en Israël, etc., ont envisagé la possibilité de le faire également en France. Cette décision a été motivée par la tradition et l'expérience de dialogue interreligieux qui caractérisent la société française et qui pourraient faire d'elle un modèle pour d'autres pays.

Parmi les villes françaises, celle de Lyon a été choisie pour sa longue histoire de coexistence et de coopération entre ses communautés religieuses, notamment chrétienne, juive et musulmane.

La création de “Pave the Way France” suivra le processus de toute association française, selon les dispositions de la loi de 1901, et se développera de façon originale, conformément aux principes de laïcité et de solidarité. Après sa constitution, “Pave the Way France” mettra en œuvre un projet destiné à conduire les leaders religieux lyonnais, ainsi qu'un représentant de la Mairie de Lyon, à Jérusalem, afin d'y porter aux dirigeants religieux de la Terre Sainte un message de paix, à l'encontre de tout fanatisme ou de toute violence qui se réclament du nom de Dieu.

 

© Hermas.info

 

Mis en ligne le 17 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org