Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Appeasement

Noël Mamère ment pour défendre la burka
17/02/2010


[Bien vu. Merci à Bivouac-ID qui se profile de plus en plus comme une source d'information utile et percutante. (Menahem Macina)]

Sur la chaîne parlementaire, fin janvier, le député vert islamophile, Noël Mamère mentait doublement en présentant  les opinions de sa suppléante "musulmane" qui, en fait, ne l'est pas, puisqu'elle se définit comme agnostique.

Naïma Charaï, n'a pas apprécié que le député-maire de Bègles parle à sa place en lui faisant dire l'exact contraire de ce qu'elle défend.

Le 28 janvier dernier, au cours du débat télévisé, le député-maire de Bègles s'était en effet exprimé sur le voile intégral, affirmant:

"Moi aussi, je connais des musulmans. J'ai même une suppléante musulmane, elle ne veut pas de loi parce qu'elle dit, comme je le dis, qu'une loi sur la burqa est une manière de stigmatiser sa religion".

Le problème c'est que la suppléante en question  se définit comme "laïque et agnostique", et qu'elle milite précisément pour une loi interdisant le port de la burqa en France. 

"Tout mon engagement politique porte sur la laïcité", affirme Naïma Charaï. Elle souhaite une loi interdisant la burqa dans les lieux publics, et considère que le voile islamique est "attentatoire à la dignité humaine".

"Le voile intégral est pour moi l'étendard d'une idéologie sectaire et intégriste, attentatoire à la dignité humaine". 

Dans un communiqué daté du 13 février, Naïma Charaï, a demandé à Mamère de cesser de la qualifier de "musulmane", ce qu'elle n'est pas, a-t-elle-dit.

[Article aimablement signalé par O. Peel.]

© Bivouac-ID

 

Mis en ligne le 17 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org