Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

La France en Israël - Revue de la Presse israélienne - 25 février 2010
25/02/2010


25/02/10

REGIONAL

Dubaï a divulgué l'identité de quinze nouveaux agents ; dix d'entre eux portent les noms de citoyens israéliens / Avi Issacharof et Haïm Levinson – Haaretz

La police de Dubaï a divulgué hier l'identité de quinze nouveaux suspects qui, selon elle, ont participé à l'assassinat du haut responsable du Hamas, Mahmoud al-Mabhuh. Il s'agirait de six citoyens britanniques, trois irlandais, trois français et trois australiens. Au total, vingt-six agents ont été mis identifiés par la police de Dubaï.

Selon une enquête de Haaretz, au moins dix personnes résidant en Israël portent des noms identiques à ceux publiés hier par la police de Dubaï. Certains d'entre eux possèdent une nationalité étrangère qui correspond à celle des passeports utilisés par les auteurs de l'attentat.

Parmi les nouveaux suspects figurent cinq femmes. La police de Dubaï affirme avoir dépisté la plupart des membres de la cellule grâce, entre autres, au fait qu'ils ont utilisé des cartes de crédits émises par une banque américaine spécifique.

Les membres de la cellule sont arrivés à Dubaï en provenance de sept villes différentes : Zurich, Rome, Paris, Francfort, Milan, Düsseldorf et Hong Kong. Au terme de l'opération, ils se sont dispersés dans différents pays, et au moins deux d'entre eux auraient pris un ferry pour l'Iran.

Selon la police de Dubaï, tous les passeports utilisés par les membres de la cellule étaient de vrais passeports obtenus frauduleusement, et non des contrefaçons.

Comme il y a dix jours, lors de la révélation de l'identité des onze premiers membres de la cellule, au moins dix Israéliens ont été hier surpris d'apprendre que leur identité a été usurpée lors de l'opération à Dubaï.

Le Premier ministre australien, Kevin Rudd, a fait savoir que son pays « ne passera pas sous silence l'utilisation de passeports australiens » et que l'ambassadeur d'Israël à Canberra, Yuval Rotem, a été convoqué pour fournir des éclaircissements.


ISRAËL - PALESTINE

Emeutes à Hébron ; Aujourd'hui sera marqué le seizième anniversaire du massacre du caveau des Patriarches / Anshel Pfeffer – Haaretz

Tsahal se prépare à la poursuite des émeutes à Hébron, après trois jours de protestations palestiniennes contre la décision du gouvernement israélien d'inclure le caveau des Patriarches dans le plan pour la protection du patrimoine. Les manifestations pourraient aussi prendre de l'ampleur aujourd'hui, à l'occasion du seizième anniversaire du massacre perpétré par Baruch Goldstein au caveau des Patriarches. Tsahal ne prévoit cependant pas que la situation dégénère. Quoi qu'il en soit, durant les cérémonies de commémoration, l'accès au caveau sera réservé aux Musulmans.

Les jets de pierre et les incendies de pneus se sont poursuivis hier, mais la plupart des manifestants étaient des enfants et des adolescents qui ont été dispersés à l'aide de grenades lacrymogènes. Il n'y a pas eu de blessés.


INTÉRIEUR

Moshé Lador : Le parquet se présentera aujourd'hui au procès Olmert avec le meilleur procureur possible /Nir Hasson – Haaretz

Aujourd'hui, s'ouvrira au tribunal de district de Jérusalem le procès de l'ancien Premier ministre, Ehud Olmert, avec l'étape de la présentation des preuves à charge. Me Uri Corb, qui a dû se mettre en congé suite à ses propos contre les magistrats israéliens, ne devrait pas pour l'heure représenter le parquet. L'accusation sera menée par le procureur général de Jérusalem, Eli Abrabanel, qui sera chargé d'interroger les témoins.

L'acte d'accusation contre Ehud Olmert porte sur trois affaires distinctes : l'affaire Rishontours, les affaires Talansky et Uri Messer (surnommés aussi les affaires « du centre d'investissement », et « des enveloppes »), et l'affaire des fausses déclarations au Contrôleur de l'Etat. Parmi les chefs d'accusation figurent notamment ceux de malversation avec circonstances aggravantes, faux en écriture, abus de confiance et dissimulation de revenus.


Shaul Mofaz : Je n'ai pas l'intention de diviser Kadima / Maya Bengal – Maariv

« Je veut me présenter à l'intérieur de Kadima et mener le parti à la victoire aux prochaines élections, je propose la voie de l'entente et du compromis », a déclaré hier Shaul Mofaz, lors d'une réunion du groupe parlementaire Kadima. Ces propos sont considérés par beaucoup comme une reculade de M. Mofaz qui, il y a deux semaines à peine, adressait à Tzipi Livni un ultimatum : des primaires anticipées ou une scission du parti.

Lors de la réunion d'hier, Shaul Mofaz a ajouté qu'il n'a pas l'intention de diviser le parti. « Ce n'est pas ma manière d'agir », a-t-il dit. Toutefois, la menace de scission reste d'actualité : « Ceux qui se cachent derrière des règlements risquent de causer la destruction du parti », a-t-il assené à Tzipi Livni


La France en Israël

------------------------------------------------------------------------------------

Cliquer pour accéder au site "La France en Israël"


Mis en ligne le 25 février 2010, par M. Macina, sur le site debriefing.org