Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

Newsletter culturelle n° 8 de l'Ambassade de Belgique
06/03/2010

06/03/10


GRAND  CONCERT POUR  LA  PAIX

Les Amis Belges de l'Université de Jérusalem ont le plaisir de vous convier à un nouveau cycle « Balades Musicales », mardi 9 mars 2010 à 20h00 au Musée des Instruments de Musique (Montagne de la Cour, 2 – 1000 Bruxelles)
 
Grand Concert  pour la Paix, un récital de piano avec le pianiste israélien, Itamar Golan, et Bishara Haroni, pianiste arabo-israélien.
Les fonds récoltés seront reversés à l'Université de Jérusalem. Une partie de ces fonds contribuera à la réalisation du projet « Les Chemins vers la Paix », projet de collaboration entre les pays Arabes et Israël. L'autre partie permettra l'attribution de bourses d'études aux étudiants arabes et juifs de l'Université.
 
Infos & réservations : Prix des places : 60€ (concert), 90€ (concert & cocktail en présence des musiciens) 02/343 55 46 paule@uhjerusalem.be

AVANT-PREMIERE
 
LEBANON de Samuel Maoz -  Lion d‘Or à la Mostra de Venise 2009
 
10 mars à 21h00 - Cinéma Vendôme
 
En présence du réalisateur, interviewé par Nicolas Crousse, journaliste au Soir
 
"Lebanon" n'est pas qu'un déchirant témoignage israélien de plus sur la monstruosité des guerres. Comme "Valse avec Bachir" ou "Beaufort", mais plus crûment encore, il est une plongée de l'auteur-acteur, au plus profond de soi. Pour tenter de vomir, comme on fait d'un poison ingurgité de force ou par erreur, le mal qui taraude le corps et l'esprit d'une génération traumatisée. Parce qu'il n'y a eu ni le temps ni de règles de conduite pour la préparer au pire et la guérir de ses blessures.
"Lebanon", c'est aussi un extraordinaire parcours de mise en scène. Voilà un nouveau réalisateur qui, poussé par l'urgence et la nécessité, trouve spontanément, les règles du langage, qui porteront son message avec une impitoyable efficacité
 
(Extrait d'un article de Jack Mener - Contact J mars 2010.)
 
Infos Imaj : 02/344.86.69 info@imaj.be
Vente des tickets le soir même : 10 euros
Tous les tickets sont à retirer le soir même au desk d'Imaj

FESTIVAL  - « Au fil(m) du temps »

L'Ambassade d'Israël vous invite à découvrir les dernières productions israéliennes
présentées par l'Institut de la Mémoire Audiovisuelle Juive (IMAJ) lors du festival « Au fil(m) du temps », organisé à Bruxelles du 21 au 27 mars 2010.
Pour son 13ème festival, IMAJ, soulève par caméra interposée la délicate question de la difficulté du vivre ensemble, à travers une sélection de films inédits ou en avant-première, réalisés en Israël, au Maroc, en Allemagne et en France.
Les projections se dérouleront à l'Espace Senghor et au Goethe Institut, partenaires du festival.
 
Luc DARDENNE, président du festival, remettra le Prix d'IMAJ lors de la soirée de clôture.
 
PROGRAMME
 
Dimanche 21 mars – à l' Espace Senghor

17h00 – JAFFA, de Keren Yedaya.
En avant-première.
2008 – Israël - 110' – Fiction. VO hébreu – sous-titres français.
Remarquée à Cannes avec Or, mon trésor , son premier long – métrage, Keren Yedaya développe dans Jaffa une vision de ce que pourrait être la paix quand l'amour sera plus fort que la guerre. 
Le film sera commenté par Sylvie Lausberg et Ahmed Mehoune

20h00 – OU VAS-TU, MOCHÉ, de Hassan Benjelloun
2007 – Maroc – 90' – Fiction. VO arabe sous-titres français.
Le film met l'accent sur un moment de brisure dans l'histoire des Juifs du Maroc. L'indépendance de l'Etat d'Israël et ensuite l'indépendance du Maroc créent un choc dont émergera un nouvel antisémitisme que ce film pointe, certes, de façon discrète. Le personnage central, Moché, est partagé entre l'attachement à son pays natal et le désir de gagner la Terre promise.
Le film sera commenté par Agnès Bensimon et Youssef Archich
 
Mardi 23 mars – à l'Espace Senghor

18h15 – LE CHAT DE MADAME MOSKOVITZ, de Jorge Gurvich. En avant-première.
2009 – Israël – 90' – Fiction. VO hébreu sous-titres français.
Le réalisateur se penche sur le vieillissement, la solitude et la maladie. Mme Moskovitz se bat avec les chats de son quartier et les préjugés. Au hasard d'une défaillance, elle se retrouvera à l'hôpital où elle redécouvrira l'amitié et l'amour. Il réussit, au passage, un film où se mêlent tendresse et humour, offrant un tout autre visage du cinéma israélien.

20h00 – SUMO, de Sharon Maymon et Erez Tadmor. En avant-première.
2009 – Israël – 90'- Fiction. VO hébreu sous-titres français.
Dans Sumo, la révolte des gros et des obèses prend une allure souriante et tendre contre le diktat des minces. Comment peuvent-ils s'entendre? Une illustration originale de la thématique du festival sur le "vivre ensemble".
 
Mercredi 24 mars – à l'Espace Senghor

18h15 – LADY KUL EL ARAB, de Ebtisam Mara'ana
2008 – Israël – 56'- Documentaire – VO hébreu sous-titres français..
Un reportage saisissant sur une future « Miss beauté » arabe qui veut franchir la barrière communautaire pour participer au concours de Miss Israël. La jeune femme, soutenue par ses parents, surprend par sa force de caractère. Par ce film, IMAJ salue le courage des femmes qui partout relèvent le défi de leur droit à choisir leur destinée.

20h00 – LES SOLITAIRES, de Renen Schorr. En avant-première.
2009 – Israël – 90' – Fiction. VO hébreu sous-titres français.
Suite à une négligence lourde de conséquences, deux soldats d'origine russe sont accusés de trahison. Leur révolte jusqu' « auboutiste » contre l'accusation et le mépris dont il font l'objet est la source d'une intrigue qui touche et révolte, à la fois. Tiré d'un fait divers, le film montre toute la difficulté de s'intégrer, même dans le contexte de l'armée, quand on vient d'ailleurs.
 
Jeudi 25 mars – AU GOETHE INTITUT – 58 rue Belliard – 1040 Bruxelles
Deux documents exceptionnels sur la Shoah

18h15 – AMNON'S JOURNEY, de Jean – Marie Hosatte
2009 – France – 52' –Documentaire. VO français-hébreu sous-titres anglais.
Dans ce documentaire très émouvant, Amnon part à la recherche d'instruments de musique ayant appartenu à des musiciens morts dans les camps dont la plupart ont été obligés de jouer lorsque les leurs entraient dans les chambres à gaz.

20h00 – HUMAN FAILURE, de Michaël Verhoeven. En présence du réalisateur.
A partir d'archives trouvées, le film révèle comment le régime nazi a fait participer la population allemande à l'entreprise de liquidation des Juifs. Actuellement encore, des familles possèdent des objets, des couverts, des meubles vendus aux enchères au début de la deuxième guerre mondiale.
Film commenté par Michaël Verhoeven et Ward Adriaens
 
Samedi 27 mars – à l'Espace Senghor – Remise du Prix d'Imaj par Luc DARDENNE, Président du festival.

20h30 – Remise du prix suivie de la projection en avant - première de AJAMI, de Scandar Copti et Yaron Shani, film sélectionné pour
l'Oscar du meilleur film étranger.
2009 – Israël – 120' – Fiction. VO arabe-hébreu, sous-titres français.
Ce film co-réalisé par un juif et un arabe, décrit à la manière d'un documentaire la vie à Ajami, un quartier bien connu à Jaffa, gangrené par des gangs auxquels s'affrontent les policiers israéliens.
 
Renseignements : IMAJ 02 344 86 69   info@imaj.be   www.imaj.be
 


© Ambassade d'Israël en Belgique et au Luxembourg 

 

Mis en ligne le 6 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org