Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
A-Dura / France-2 (développements récents)

Selon un responsable israélien, Israël va bientôt faire part de son opinion sur l'affaire Al-Dura, Yossi Lempkowicz
06/03/2010


06/03/10

Sur le site de European Jewish Press (EJP), 5 mars 2010

Celles et ceux qui comprennent l'anglais peuvent écouter l'enregistrement audio de la causerie de M. Seaman (http://capefrance.org/audio/2010/3/1882.mp3). Attention, selon la puissance de votre processeur, l'ouverture du document peut prendre un certain temps.

Daniel Seaman, directeur du bureau de presse du gouvernement israélien, lors de la conférence organisée par l'ORT à Bruxelles, jeudi 4 mars 2010.

BRUXELLES (EJP)--- Israël annoncera bientôt son opinion sur l'affaire Al-Dura, le reportage controversé diffusé par la chaîne de télévision France 2 sur la mort d'un garçon de 12 ans pendant la deuxième Intifada en septembre 2000, a indiqué Daniel Seaman, directeur du bureau de presse du gouvernement israélien (GPO). 

Selon le reportage, l'armée israélienne a délibérément tiré sur le jeune garçon Mohammed al-Dura au cours d'un échange de tirs avec des Palestiniens armés.
 
"L'Etat d'Israël a effectué ces deux derniers mois une enquête très approfondie sur cette affaire. Nous sommes actuellement en train de formuler nos conclusions et nous ferons connaître la position du gouvernement israélien", a-t-il déclaré à Bruxelles, au cours d'une conférence à Bruxelles organisée par ORT sur le thème de la "manipulation des médias dans le conflit du Moyen-Orient".
 
En tant que responsable du GPO, Daniel Seaman travaille avec des centaines de médias étrangers qui couvrent les événements en Israël.
 
"Nous ne voulons pas que l'on pense que nous avons une opinion préconçue au sujet de cette affaire, mais nous voulons trouver la vérité. Si Israël croit qu'il doit être blâmé, il prendra ses responsabilités, sinon ce sera la recherche honnête de la vérité", a-t-il dit, rappelant que le gouvernement israélien a maintenu le silence à ce sujet depuis plusieurs années.
 
"Nous donnerons notre avis sur ce qui s'est produit", a-t-il ajouté, refusant de spéculer sur les conclusions de l'enquête.
 
Il a cependant dit soutenir ceux qui remettent en cause le reportage de France 2, "parce qu'il y a assez de preuves indépendantes qui soulignent au moins la nécessité de réévaluer le reportage".
 
Le directeur du site français Média Ratings, Philippe Karsenty, a mis en doute la fiabilité du reportage diffusé par France 2 et réalisé par Charles Enderlin, son correspondant en Israël. Les téléspectateurs ont pu assister à la mort "en direct" de l'enfant palestinien le 30 septembre 2000.
 
Le reporter de France 2 a prétendu que l'enfant et son père avaient été atteints par des balles israéliennes : si le père a survécu à ses blessures, son fils en serait mort.
 
Karsenty a présenté notamment un rapport balistique et des images filmées provenant d'autres sources qui, selon lui, démontrent que la mort de Mohammed Al-Dura dans les bras de son père, avait été "mise en scène".
 
La direction de France 2 soutient son correspondant et le cameraman palestinien qui a filmé la scène.
 

© EJP

 
[Article aimablement signalé par Victor Perez.]

 

Mis en ligne le 6 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org