Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes

Nigéria, Iraq – Billet d'humeur de Lucien S.A Oulahbib
08/03/2010

08/03/10

Sur le site de l'auteur


Au Nigeria, à Jos, des "nomades" (les Fulani) travaillés au corps par des "intégristes musulmans", comme le dit le journal - indéniablement islamophobe - Le Point, ont massacré 500 chrétiens, dont 200 femmes et enfants. Ils colonisent en réalité des terres en majorité dominées par des tribus chrétiennes du Plateau (les Berom): il ne s'agit pas de conflit ethnique, comme le prétendent tous les médias, mais de volonté d'épuration afin de créer des régions purement 
muslim, et là bas on n'en est plus à faire des Quick hallal en attendant, on a dépassé ce stade.

La technique est connue (depuis Sétif en 1945) : on provoque en volant du bétail, les paysans Berom viennent rouspéter, cela dégénère : quatre morts. Les Fulani reviennent ensuite et en tuent 500, dont 200 femmes et enfants... C'est évidemment disproportionné, comme on a coutume de le dire quand il s'agit d'une action israélienne. Cela n'a pourtant rien à voir avec des "représailles", bien entendu. A Sétif, un scout musulman avait été tué, 200 européens furent sauvagement assassinés et mutilés en "représailles", un instituteur communiste eut les mains sciées comme le relata récemment l'historien Stora, pas encore catalogué comme islamophobe - profitons-en. Et la provocation fonctionna : plusieurs milliers de natifs furent tués par la troupe.
Au Nigeria, cela n'a rien à voir évidemment avec des "tensions ethniques", comme le disent les benêts et autres ignares qui suintent de boboïtude gnangnan à la Cécile Duflot. C'est écoeurant, on les entend partout, d'ailleurs, envahissant jusqu'aux émissions trash/people, où vous les verrez - mais oui ! - en pseudo spécialistes (ils prennent un thé à la menthe tantôt à la Mosquée de Paris tantôt à l'Institut du Monde arabe, c'est "in" avant le couscous "sympa" des environs, c'est cool).

Mais, après tout, pourquoi les blâmer ? Dans la plupart des émissions dites sérieuses et autres journaux de même réputation, l'eurocentrisme fait fureur : l'habitant du Sud n'est qu'un gentil, dire le contraire est raciste (ou zemmouriste désormais). Cela ne peut donc être qu'une lutte des classes de plus au Nigeria, voilà tout, puisque l'islam c'est la paix, donc c'est une lutte "sociale", etc. Et pour mieux appuyer cette "thèse" (complètement fausse d'un point de vue académique) qui veut à tout prix démontrer que la volonté de puissance n'est qu'occidentale, on va par exemple expliquer que la violence en Irak est toujours due à la présence américaine (Europe 1 a le pompon en France, alors que les autres médias font des efforts, l'Independant, au Royaume-Uni, fait fureur dans le déni de la réalité).

Mieux encore, on le démontre. Il faut à tout prix expliquer que la violence n'est qu'impérialiste, liée à l'Occident américano-sioniste, ou fruit de "la" globalisation capitaliste, etc. Comment s'y prend-on ? Voilà le problème à une époque d'opinion publique où il ne suffit pas de l'assener comme naguère. Que faire ? disait Vladimir. Il faut marteler qu'il y a un complot américano-sioniste derrière toute violence y compris directe, et pour y arriver, il faut salir l'image d'Israël non seulement avec le rapport Goldstone, mais aussi avec Haïti - eh oui ! il suffira d'exploiter un lieu commun : il y a, parmi tous les trafiquants du monde, au moins un trafiquant d'organes d'origine israélienne pour en faire l'outil d'une volonté politique stratégique de l'Etat d'Israël… et le tour est joué.

Et, dans un autre domaine, en littérature, on tentera de salir l'image des milliers d'Américains de 17 ans qui ont été fauchés par les mitrailleuses nazies en faisant retomber la culpabilité de la Shoah sur… les Etats-Unis ! C'est ce que fait un piteux Haenel (aidé par Sollers) qui se sert de la tragédie pour se faire un nom, d'où la réaction de Lanzmann, excédé par un tel toupet. Sauf que Lanzmann ne voit pas que ce nihilisme est profond, que la théorie du complot surnage, transpire de ce Haenel comme des autres élevés au biberon des Foucault, Deleuze, surtout Derrida et consorts. Derrida, dans Le Concept du 11-Septembre, mettant en effet en équivalence le "système" et Ben Laden, ce dernier étant en effet comparé à une "maladie auto-immune"...
J'en avais parlé dans ma
Philosophie Cannibale qui a, paraît-il, "20 ans d'avance" m'a dit un vrai gentil monsieur, mais qui est interdite de tribunes, de télévision, de radio, etc. -  même au CNU (section philo), d'ailleurs, où il m'a été rapporté que « un type qui critique Foucault ne peut être qu'un rigolo »… C'est fou, mais c'est comme ça, Foucault est désormais supérieur à Platon, Descartes, Hegel... Il n'est pas étonnant que des comédiennes et des comiques croient désormais au "reopen eleven" [*], puisque des intellos comme Derrida, et aussi Chomsky et Baudrillard, le "comprennent" du fait que la CIA a fait tant de "mal" au monde, etc.

Donc Haenel n'est pas le seul. Et observons aussi que, depuis Les Bienveillantes, toute une flopée de jeunes nihilistes en herbe essayent de se faire un nom en s'emparant du nom d'Auschwitz et en le collant avec des choses qui n'ont rien à voir, comme si leur d-énonciation servait à annoncer leur énonciation, qui, d'ailleurs, finit, tôt ou tard, par retomber sur des pattes - anti-sionistes, bien sûr, ou la nouvelle génération d'avatars nihilistes qui s'emparent du fumet de la littérature fasciste pour masquer l'odeur nauséabonde de leur propre crottin de chevaux de labour du totalitarisme nouveau.

Bonjour chez vous N° 6...


© Lucien S.A Oulahbib

----------------------------

 

Note de Debriefing.org


[*] Rouvrir l'enquête sur l'attentat du 11 septembre 2001.

 

----------------------------

 

Mis en ligne le 8 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org