Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Les machettes d'Allah, Abbé Alain René Arbez
09/03/2010


09/03/10


Voir aussi : "
Nigeria - Des nomades musulmans attaquent des villages chrétiens - Mise à jour : on parle maintenant de 500 morts". 

 

10/03/10

Au Nigeria, le 7 mars 2010 a marqué, à Jos, une surenchère de l'horreur. Entre cinq cent et un millier de chrétiens ont été massacrés, à la machette, dans la nuit par des musulmans, selon un plan d'action génocidaire minutieusement prémédité.

Ce djihad n'est hélas qu'un épisode sanguinaire parmi d'autres, au cœur d'une Afrique mise en effervescence par un islam radicalisé qui se propage tel un incendie criminel, attisé par des imams venant surtout d'Arabie saoudite et du Soudan. Depuis des années, des jeunes fanatisés parcourent les régions du Nigeria au nom du mouvement « Boro Haram » (Occident = péché). Attaques de commissariats, tueries massives de villageois, égorgements de représentants du pouvoir fédéral, deviennent de plus en plus courants et la déstabilisation sanguinaire s'étend aux états nigérians jusqu'ici relativement paisibles.

Leur but est d'instaurer un Etat islamique au Nigeria. Depuis quelques années, les chrétiens doivent subir la charia, y compris dans les Etats où ils sont majoritaires. Des commandos de jeunes musulmans terrorisent des régions entières.

Entre 1967 et 1969, la guerre du Biafra avait fait trois millions de victimes au nord du Nigeria, et les premières cibles étaient déjà les chrétiens d'ethnie Ibo.

Ce week-end, à Jos, des scénarios semblables se sont reproduits, avec les risques d'engrenage de mort et d'embrasement général qu'ils induisent.

Certains commentateurs veulent réduire le problème à une querelle économique entre deux ethnies, mais la confrontation d'ensemble dans les diverses régions de la fédération nigériane dément cette explication commode.

A l'indifférence à l'égard des deux millions de chrétiens et animistes du Soudan, déjà massacrés depuis 1984, succède maintenant l'aveuglement cynique à l'égard des millions de chrétiens nigérians, aujourd'hui en sursis.

Où sont les manifestations de musulmans dits modérés, et où sont les démonstrations de militants occidentaux des droits de l'homme ?

 

© Abbé Alain René Arbez

 

Mis en ligne le 9 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org