Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (boycott d')

Georges Frêche assimile les opposants d'Agrexco à des antisémites
10/03/2010

10/03/10

Sur le site de Montpellier Journal, 9 mars2010

Une nouvelle fois, le président de région a [assimilé], ce matin, lutte contre l'implantation de l'entreprise israélienne à Sète et antisémitisme. Une position proche de celle du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Georges Frêche le 9 mars 2010 dans son local de campagne à Montpellier (Photo : Mj)Ce matin, lors de sa conférence de presse de présentation de la synthèse de ses propositions, le candidat s'en est pris à Paul Alliès, numéro 2 sur la liste héraultaise d'Hélène Mandroux (PS) pour les régionales. Le secrétaire national adjoint du Parti socialiste était, en effet, présent samedi à la manifestation contre l'implantation de l'entreprise israélienne Agrexco sur le port de Sète, qui a réuni plus de mille personnes selon des médias présents.

« Je ne savais pas que le PS était devenu antisémite »

Alors qu'il parle des infrastructures de transport en présence de plusieurs candidats de sa liste (1), Georges Frêche déclare : « J'ai demandé une étude parce que j'ai vu que, dans les gens qui défilaient contre Agrexco, il y avait un certain Alliès [qui fait partie] d'une liste. Je voudrais savoir s'il était là à titre personnel ou s'il représentait sa liste. Parce que je ne savais pas que le Parti socialiste était devenu antisémite et défilait contre Agrexco. Donc, j'aime croire que c'est une participation individuelle. M'enfin, je le dis parce que ce n'est pas rien. La tête de liste [Hélène Mandroux] je ne pense pas. Comme disait mon père : « Pardonnez-lui, elle ne sait pas ce qu'elle fait. » 

Écouter le son :

« Familier de cette confusion »

Sollicité par Montpellier journal, Paul Alliès a réagi en ces termes : « J'y étais bien sûr en tant que candidat de la liste Mandroux. [...] Ce n'est pas une position personnelle, c'est une position de la liste. [...] Il y a eu un communiqué du CRIF d'hier, qui était assez curieux puisque le CRIF contestait le fait que je – rien concernant Revol [PG] ou Roumégas [Verts] – puisse manifester contre Agrexco. Ce qui va quand même assez loin puisque le CRIF met en cause une liberté constitutionnelle et tente de limiter l'activité des candidats à des élections. Je pensais que Frêche était pour quelque chose dans ce communiqué du CRIF puisqu'il est assez familier de cette confusion – qu'il entretient délibérément – entre antisémitisme et défense des droits et des principes fondamentaux qui sont en cause avec l'affaire Agrexco. » Et celui qui est aussi professeur de sciences politiques, rappelle ses actions auprès de ses étudiants pour les informer sur [lire : de] « l'antisémitisme dans l'histoire politique française depuis le général Boulanger ».

Écouter le son :

La position de la liste Mandroux (consultable sur Facebook) : « Je considère que le respect du droit international est supérieur à toute autre considération commerciale. En l'espèce, l'installation d'Agrexco à Sète doit être différée et subordonnée au respect par l'état d'Israël des conventions internationales le concernant. »

La liste UMP-Nouveau centre, pour sa part, n'est pas opposée à l'implantation d'Agrexco à Sète. C'est ce qu'avait expliqué Stephan Rossignol, porte-parole de Raymond Couderc, lors d'une conférence de presse le 22 janvier suite à une question de Montpellier journal sur le sujet : « Il ne s'agit pas de revenir [?] Aucun pays dans le monde n'a arrêté le commerce avec la Chine par rapport au Tibet » , avait-il notamment avancé. « On ne va pas se couper d'une activité économique. [...] Soyons réalistes. »

Écouter le son :

► Lire aussi :

___________

(1) Notamment : François Delacroix, Fanny Dombre-Coste, Joël Abati, Geneviève Tapié, Marie Meunier-Polge, Christian Bouillé, Paulette Charles, Agnès Jullian, Josianne Collerais, Mahfoud Benali, Yves Pietrasanta.

Par Jacques-Olivier Teyssier

© Montepellier Journal 

 

[Article aimablement signalé par R.L.]

 

Mis en ligne le 10 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org