Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Etats du monde
Etats-Unis

Rompant avec ses habitudes de discrétion, l'AIPAC exprime sa vive préoccupation de la tension entre les Etats-Unis et Israël, Yitzhak Benhorin
15/03/2010


15/03/10

 

Yediot Aharonot (YNET).

Texte original anglais : "AIPAC: US-Israel tension matter of serious concern".

 

Traduction française : Menahem Macina, pour debriefing.org


Le Comité américano-israélien pour les Affaires Publiques publie une déclaration exprimant son inquiétude, suite à la crise récente à propos de la construction à Jérusalem. Il appelle l'administration Obama à « prendre des mesures immédiates pour dissiper la tension avec l'Etat juif ».

Washington. Le Comité Etats-Unis - Israël pour les Affaires Publiques a publié ce lundi une déclaration exprimant sa « vive préoccupation » à propos des remarques récentes de l'administration américaine sur ses liens avec Israël.

La déclaration de l'AIPAC a été publiée juste une semaine avant l'ouverture de sa conférence annuelle, dont il est prévu que l'orateur principal sera la Secrétaire d'Etat Hilary Clinton. Au cours de son entretien téléphonique, samedi, avec le Premier Ministre Benjamin Netanyahu, et dans deux interviews télévisées, Clinton a infligé à Israël la plus dure réprimande jamais exprimée depuis les vingt années écoulées.

La crise a éclaté suite à l'annonce par Israël de la construction de 1,600 nouveaux logements à Jérusalem-est, au cours d'une visite du Vice-Président américain, Joe Biden.

Ayant opté pour agir en coulisses, AIPAC souligne généralement les intérêts communs entre les Etats-Unis et Israël, plutôt que de s'opposer directement à l'administration du Président Obama. Mais dans sa déclaration de lundi, l'organisation a adopté une approche différente et demandé que le Président américain « prenne des mesures immédiates pour dissiper la tension avec l'Etat juif ».

La déclaration affirme:

« Les récentes déclarations de l'administration Obama à propos des relations américaines avec Israël sont un sujet de vive préoccupation »

Elle adresse ce rappel aux Etats-Unis :

« Israël est le plus proche allié de l'Amérique au Moyen-Orient. Le fondement des relations entre les Etats-Unis et Israël a ses racines dans l'intérêt stratégique fondamental de l'Amérique, les valeurs démocratiques communes, et un engagement de longue date à la paix dans la région. » 

Et d'insister :

« Ces intérêts stratégiques, que nous avons en commun avec Israël, s'étendent à toutes les facettes de la vie américaine et de nos relations avec l'Etat juif, qui jouit d'un large soutien des deux partis au Congrès et dans le peuple américain. »

L'organisation demande à l'administration de

« faire un effort particulier pour s'abstenir, à propos d'Israël, d'exprimer publiquement des exigences et des délais unilatéraux. »

De plus, AIPAC s'est dit inquiet de ce que l'escalade dans la crise diplomatique de ces derniers jours puisse servir à

« détourner l'attention du travail de fond qui doit être fait concernant le problème urgent posé par la course aux armes nucléaires de l'Iran, et la recherche de la paix entre Israël et tous ses voisins arabes. »

Le groupe appelle l'administration Obama à travailler étroitement avec Israël

« d'une manière qui convient à des alliés stratégiques, pour régler les problèmes – quels qu'ils soient - entre les deux gouvernements ».

Entre temps, au cours d'une conférence téléphonique avec les consuls généraux d'Israël aux Etats-Unis, l'Ambassadeur Michael Oren a caractérisé la situation comme étant une « crise très grave ». Il n'est pas entré dans les détails en ce qui concerne les exigences américaines, mais a donné consigne aux consuls de parler aux médias, d'expliquer le point de vue d'Israël et de tenter de modérer la critique.

Selon Yediot Ahronot de lundi, l'ambassadeur aurait dit :

« Les liens [d'Israël] avec les Etats-Unis connaissent leur plus grave crise depuis 1975. »

 

Yitzhak Benhorin


© YNET

 

Mis en ligne le 15 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org