Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Terrorisme palestinien

Tir meurtrier de roquette sur Israël, Catherine Ashton à Gaza
18/03/2010

18/03/10

Sur le site de L'Express

GAZA - Des activistes palestiniens ont tiré une roquette sur Israël à partir de la bande de Gaza jeudi, tuant un employé agricole thaïlandais, alors que la représentante de la diplomatie européenne était en visite dans le territoire palestinien contrôlé par le Hamas.

La haute représentante de l'Union européenne chargée des Affaires étrangères, Catherine Ashton (au centre), juste avant son entrée dans la bande de Gaza. La représentante de la diplomatie de l'UE était en visite jeudi dans le territoire palestinien contrôlé par le Hamas. (Reuters/Amir Cohen)

La haute représentante de l'Union européenne chargée des Affaires étrangères, Catherine Ashton (au centre), juste avant son entrée dans la bande de Gaza. La représentante de la diplomatie de l'UE était en visite jeudi dans le territoire palestinien contrôlé par le Hamas. (Reuters/Amir Cohen)

Catherine Ashton avait franchi la frontière entre Israël et la bande de Gaza une heure avant l'attaque.

Il s'agit de la première attaque mortelle depuis la fin de l'offensive israélienne en janvier 2009 dans la bande de Gaza.

Selon la police israélienne et le service d'ambulances Magen David Adom, la roquette a touché la communauté agricole de Netiv Ha'asara tuant un employé thaïlandais.

Un groupe gazaoui jusque-là inconnu, Ansar al Sunna, a revendiqué l'attaque, survenue à la veille d'une rencontre à Moscou du "quartet" (Union européenne, Onu, Russie et Etats-Unis) censée relancer les pourparlers de paix entre Israël et l'Autorité palestinienne.

Le groupe, dont le nom est également utilisé par les alliés d'Al Qaïda en Irak, dit faire partie de mouvements salafistes radicaux présents dans la bande de Gaza et opposés au Hamas.

"La mission djihadiste est une réponse aux agressions sionistes perpétrées contre les mosquées d'Ibrahim et d'al Aqsa et l'agression perpétuelle sioniste à l'encontre de notre peuple à Jérusalem", dit Ansar al Sunna dans un communiqué.

Le vice Premier ministre israélien, Silvan Shalom, a promis une vive réaction. "La ligne rouge a été franchie et Israël ne peut pas l'accepter. La réponse d'Israël sera appropriée. Elle sera forte", a-t-il déclaré à la presse.

L'incident devrait toutefois davantage peser sur la politique interne palestinienne que sur le processus de paix au Proche-Orient qui a été rejeté par le Hamas.

Le mouvement islamiste, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, exhorte les autres groupes activistes présents dans le territoire palestinien à cesser leurs attaques contre Israël pour éviter les représailles de l'Etat hébreu.

© L'Express

 

Mis en ligne le 18 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org