Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

La France en Israël - Revue de la Presse israélienne - 26 mars 2010
26/03/2010


DIPLOMATIE

Le « Forum des sept » débattra aujourd'hui des demandes d'Obama / Eli Berdenstein – Maariv

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu réunira cet après-midi les ministres du « Forum des sept » pour débattre de la formulation du document d'accord entre Israël et les Américains, un document qui, à la demande des Américains, doit énumérer les gestes qu'Israël est prêt à faire envers les Palestiniens.

Ce document, qui n'a pas de valeur juridique et ne devra pas être signé par les parties, mentionnera ce dont Israël accepte de débattre dans le cadre des pourparlers de proximité, concernant notamment Jérusalem et les frontières. Lors de la réunion d'aujourd'hui sera également évoquée la demande de Washington qui souhaite savoir quels sont les points de vue d'Israël sur plusieurs aspects ayant trait à la fin du conflit et dans quelle mesure le gouvernement Netanyahu est prêt à faire des compromis. Toutefois, Netanyahu ne souhaite pas mettre toutes les cartes sur la table ni dévoiler la position de son gouvernement à un stade aussi préliminaire des pourparlers.

Le bureau du Premier ministre a jusqu'ici refusé de dire quels gestes de bonne volonté ont été évoqués lors des entretiens avec le président américain et la secrétaire d'Etat. Maariv a cependant appris qu'une des demandes américaines concerne un bâtiment de Jérusalem-est qui revêt une importance politique particulière pour les Palestiniens. Il pourrait s'agit d'une demande de réouverture de l'Orient House, fermé en 2001 sur ordre du ministre de la Sécurité intérieure, à cause des activités politiques qu'y menaient les Palestiniens, en violation des accords conclus avec Israël.

Ces demandes américaines sont source de vives hésitations au bureau du Premier ministre où l'on voudrait bien rejeter la plupart des demandes, mais où l'on comprend aussi qu'une réponse négative ne fera qu'éloigner encore plus le gouvernement américain de la position israélienne. Et ce, alors qu'on se dirige vers des décisions cruciales concernant le nucléaire iranien.

Durant son séjour aux Etats-Unis, le Premier ministre a affirmé aux ministres Benny Begin et Moshé Yaalon que les positions israéliennes et américaines se sont rapprochées sur certains points. La Maison Blanche et le bureau du Premier ministre ont d'ailleurs publié un communiqué presque identique dans lequel ils font état d'un rapprochement de position.

Par ailleurs, en pleine crise diplomatique avec les Etats-Unis, le ministre de l'Intérieur, Eli Yishaï continue à déclarer que la construction à Jérusalem se poursuivra. Dans une interview parue hier dans Yom Leyom, l'organe officiel du parti Shas, M. Yishaï déclare : « Jérusalem est la capitale du peuple juif. Cela fait des années que nous construisons à Jérusalem et nous continuerons à y bâtir ».


Les éclaircissements du général au chef d'état-major / Yossi Yehoshua – Yediot Aharonot

Le général David Petraeus, qui dirige le commandement de la zone centre des forces armées américaines (USCENTCOM), s'est entretenu avant-hier au téléphone avec le chef d'état-major, Gaby Ashkenazi, à qui il a affirmé ne jamais avoir dit que la politique israélienne mettait en danger la vie de soldats américains au Proche-Orient.

Les informations selon lesquelles le général Petraeus aurait, lors d'une audition au Congrès, porté des accusations à l'encontre d'Israël ont déjà été démenties ces derniers jours par des responsables militaires. Malgré cela, le général américain a tenu à s'entretenir avec le chef d'état-major israélien pour lui faire savoir qu'il n'a jamais tenu les propos qui lui ont été attribués.

 

La France en Israël

------------------------------------------------------------------------------------

Cliquer pour accéder au site "La France en Israël"


Mis en ligne le 26 mars 2010, par M. Macina, sur le site debriefing.org