Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Ignacio Ramonet du Monde Diplomatique: «De l'antisémitisme en Galice?»
28/03/2010

28/03/10
 
Sur le Blog Philosémitisme
 
L'article ne manque pas d'intérêt, mais Ignacio Ramonet semble croire que l'obsession anti-israélienne du Monde Diplomatique n'est pour rien dans la pérennisation de l'antisémitisme en Europe.  Sa bonne conscience lui permet de critiquer ceux qui affichent leur antisémitisme sans complexes et avec franchise.

Sources: Spain Israel and the Jews et El País (extraits)

Ignacio Ramonet, écrivain et journaliste, est né à Redondela, une municipalité dans la province de Pontevedra, le 5 mai 1943. Il a été le rédacteur en chef du Monde diplomatique de 1991 à mars 2008. Déjà en 2007, il avait mis en garde les lecteurs d'El País contre l'antisémitisme en Galice :

"J'étais avec Ramón Chao il y quelques jours à Redondela, ma ville natale, à l'invitation du Club international de la presse, qui est efficacement dirigé par Carmen Carballo. À l'Auditorium polyvalent A Xunqueira, mis à notre disposition par le maire Xaime Rei, nous avons donné une conférence sur La guerre et la paix aujourd'hui; géopolitique des conflits contemporains, qui clôturait le cycle Les battements du monde. Nous étions loin d'imaginer que, dans ce contexte, nous allions être témoins d'une manifestation d'antisémitisme haineux dans la Galice d'aujourd'hui.

Notre but était de proposer une réponse à certaines des questions suivantes: comment comprendre le monde contemporain? Quels sont les principaux affrontements (militaires, politiques, économiques et écologiques) du monde d'aujourd'hui? Est-ce que ce qu'on nomme la "guerre contre le terrorisme international" est la réponse adéquate aux grands désordres contemporains?"

Ces questions formaient le sujet de la conférence. Mais après, comme l'écrit Ignacio Ramonet, un débat s'ensuivit avec la participation de l'auditoire. Il faut prêter attention à son récit sur ce qui s'est déroulé:

"La première personne qui a pris la parole était très excitée et se mit à pester contre une sorte de "complot des Juifs" qui, selon elle, "grâce à leur pouvoir économique et médiatique" "exercent un chantage permanent sur l'opinion publique internationale en évoquant sans cesse le génocide et en se faisant ainsi passer pour des victimes". Toujours d'après cette personne, "ça leur permet de commettre un génocide contre les Palestiniens".

Après une kyrielle de thèmes antisémites, exprimés en criant, ce qui nous a surpris le plus, c'est qu'une partie du public a applaudi comme s'il approuvait un discours aussi lamentable. J'ai déclaré que je condamnais de la manière la plus explicite de telles paroles et que je trouvais extraordinaire qu'on puisse tomber dans l'antisémitisme le plus crasse au prétexte de défendre la cause palestinienne. S'il est évident que certaines mesures prises par l'armée israélienne doivent être critiquées (tout comme les attaques palestiniennes contre des civils innocents israéliens), elles ne doivent en aucun cas nous faire adopter les terribles pseudo-arguments de l'antisémitisme criminel du passé. La majorité des personnes dans l'auditoire a approuvé en applaudissant.

Mais, habilement dispersés dans la salle, ce qui prouve que le groupe était venu avec de mauvaises intentions, les amis de la première personne qui prit la parole me traitèrent de "traître" et d'"ignorant", arguant que "l'antisémitisme n'existe pas parce que les Arabes sont également des sémites". C'était comme si une critique lexicale suffisait pour nier la réalité du tragique et séculaire anti-judaïsme qui touche toute l'Europe, y compris la Galice."

Et Ramonet ajoute:

"Cet incident a non seulement terni ma joie de donner pour la première fois une conférence dans ma ville natale, Redondela, mais a surtout révélé qu'au sein d'une partie de l'extrême gauche égarée des thèses nauséabondes antisémites sont profondément enracinées. Ceci déshonore notre pays. Le sommeil de la raison engendre des monstres. Et le manque de capacité de certaines personnes à penser les a conduits à la pire des monstruosités. Il est temps de corriger cela."

© Philosémitisme avec Spain, Israel and the Jews et El Pais 

 

Mis en ligne le 28 mars 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org