Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (cause juste)

Carrière et Bibliographie de Pierre-André Taguieff
19/06/2010

 

Philosophe, politologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff, né à Paris le 4 août 1946, est directeur de recherche au CNRS, rattaché au Centre de recherche politique de Sciences Po (CEVIPOF, Paris). Après avoir enseigné à l'Université Paris 7, au Collège international de philosophie et à l'École des Hautes études en Sciences sociales, il a dirigé plusieurs séminaires de recherche et d'enseignement à l'Institut d'études politiques de Paris (histoire des idées politiques, pensée politique) de 1985 à 2005. Il a été titulaire de la chaire Chaïm Perelman de l'Université libre de Bruxelles. Ses domaines de recherche vont du racisme et de l'antisémitisme au nationalisme, au populisme et à l'eugénisme. Il a aussi publié des études sur l'idée républicaine et le devenir de la démocratie, les problèmes posés par le multiculturalisme et le communautarisme, la question du pluralisme, les interprétations de l'histoire, l'idée de progrès et ses critiques, la bioéthique et le mythe du complot mondial (ses travaux sur les Protocoles des Sages de Sion ont renouvelé l'approche du célèbre faux antijuif). Il collabore à de nombreuses revues, françaises et étrangères, et a collaboré à de nombreux ouvrages collectifs, dans diverses langues. Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs ainsi que des numéros spéciaux de revues.

     Parmi les nombreux livres qu'il a publiés (une trentaine), dont certains sont traduits en plusieurs langues étrangères, on peut citer :

 

  • La Force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles (Gallimard, 1990).
  • Théories du nationalisme (Kimé, 1991, avec Gil Delannoi).
  • Pourquoi nous ne sommes pas nietzschéens (Grasset, 1991, avec Luc Ferry et al.).
  • Face au racisme (La Découverte, 1991, 2 vol., en coll.).
  • Les Fins de l'antiracisme (Michalon, 1995).
  • La République menacée (Textuel, 1996).
  • Le Racisme (Flammarion, 1997).
  • Face au Front national (La Découverte, 1998, avec Michèle Tribalat).
  • L'Effacement de l'avenir (Galilée, 2000).
  • Du progrès. Biographie d'une utopie moderne (Librio, 2001).
  • Résister au bougisme. Démocratie forte contre mondialisation techno-marchande (Mille et une nuits, 2001). La Nouvelle Judéophobie (Mille et une nuits, 2002). 
  • La Couleur et le sang. Doctrines racistes à la française (Mille et une nuits, 2002). 
  • Les Protocoles des Sages de Sion. Faux et usages d'un faux (Berg International/Fayard, 2004).
  • Prêcheurs de haine. Traversée de la judéophobie planétaire (Fayard, 2004). 
  • Le Sens du progrès. Une approche historique et philosophique (Flammarion, 2004).
  • La République enlisée. Pluralisme, « communautarisme » et citoyenneté (Éditions des Syrtes, 2005).
  • La Foire aux « Illuminés ». Ésotérisme, théorie du complot, extrémisme (Mille et une nuits, 2005).
  • L'Imaginaire du complot mondial. Aspects d'un mythe moderne (Mille et une nuits, 2006).
  • L'Illusion populiste. Essai sur les démagogies de l'âge démocratique (Flammarion, 2007).
  • La Bioéthique ou le juste milieu. Une quête de sens à l'âge du nihilisme technicien (Fayard, 2007).
  • Julien Freund. Au cœur du politique (La Table Ronde, 2008).
  • La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au jihad mondial (Odile Jacob, 2008).
  • La Nouvelle propagande antijuive. Du symbole al-Dura aux rumeurs de Gaza  (PUF, 2010). 

Mis en ligne le 13 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org