Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (délégitimation d')

Pour Carlos Vidal, intellectuel portugais, Israël est une anormalité, une faille « humaine »
19/06/2010

 

Article repris du Blog Philosémitisme, 11 juin 2010

affiche_antisemite.jpg


"L'histoire universelle jugera cette anormalité [Israël] comme un événement macabre et une faille « humaine » de l'espèce humaine, parce que, au fond, errer est humain." (Carlos Vidal, intellectuel, professeur et critique d'art portugais).

"La haine primaire des Juifs produit des textes comme celui-ci.  Son seul mérite est que l'auteur ne s'abrite pas derrière le masque du politiquement correct: de chaque paragraphe, de chaque phrase, de chaque mot suinte une haine non dissimulée, une haine à l'état pur. Le besoin de l'auteur de souligner qu'il est « humain » est significatif." (Pedro Correia, Delito de Opinião).

5dias.net "E porque é que Israel “tem” ou “deve” existir?" (Pourquoi donc Israël 'doit' ou 'devrait' exister ?) par Carlos Vidal.  Extraits:

"Nous sommes plus qu'habitués à la barbarie d'Israël.  Il y a la succession d'événements qui devraient faire honte à notre espèce, la succession d'actes de massacres inhumains quotidiens (à toute heure ?), de vengeances psychopathologiques et d'occupation brutale suivie d'humiliation sadique.

[...] cette anormalité appelée « Israël » [...]

L'histoire universelle jugera cette anormalité comme un événement macabre et une faille « humaine » de l'espèce humaine, parce que, au fond, errer est humain. Or, sans aucun doute, cette période postérieure à 1948, celle de l'existence d'Israël, sera évoquée comme une chose qui ne pourra jamais plus se répéter ni être tolérée.

Et pourquoi est-ce que nous, humains, devons tolérer l'existence d'un Etat qui n'a jamais rien fait en 60 ans d'existence sinon violer toutes les règles de base de la coexistence humaine ? Dont l'existence très récente est due à la loi de la force et jamais (permettez-moi le calembour) à la force de la loi ? Y a-t-il un autre État dans l'histoire de l'humanité qui a acquis le « droit d'exister » de la sorte ? Or,  le « droit à exister » c'est tout ? Le « droit à exister » sans aucune vérification, qui permet tout, tout ? Le « droit à exister » est un critère absolu et UNIQUE pour qu'on existe ? Est-ce suffisant ? Cela nous mènerait où ?"


© Philosémitisme avec Delito de Opinião et la collaboration involontaire de 5dias.net

 

Mis en ligne le 11 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org