Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

Les «Cafards sionistes» ne se laisseront pas «exterminer»
22/06/2010

 

Repris du site Philosémitisme, 14 juin 2010

 

cafards_sionistes_exterminer.jpg

Inscription sur la pancarte que tiennent deux djihadistes :

"Exterminons les cafards sionistes, Association des Penseurs Islamiques"
(photo reprise du blog Jewlicious)
 

Chaim Potok a dit un jour « Il n'y a plus de Juifs gentils ». Il y en a, bien sûr, des millions. Mais ce qu'il voulait dire est clair. La prochaine fois qu'un voyou armé d'un pistolet essaye de détruire des vies juives, il lui faudra compter avec des Juifs qui ne resteront pas immobiles à attendre la balle et qui savent eux-mêmes utiliser des armes. Et c'est cette logique, plus que tout, qui sous-tend Israël. Chaque fois que l'armée israélienne se bat contre le Hamas, ou le Hezbollah, ou le Jihad islamique, elle envoie le message qu'Israël a été créé pour être un refuge sûr pour les Juifs.

Israël n'est pas une nation fondée sur la force brutale, mais c'est est une nation composée d'individus qui, lorsqu'ils en voient d'autres à la merci de brutes et de sadiques, sauront se défendre. Chaque fois que quelqu'un verse des larmes pour un combattant du Hamas abattu ou pour un terroriste transformé en bombe humaine, ou pour un lanceur de missiles prêt à tuer des enfants, mis hors de combat avant qu'il puisse lancer ses missiles, je me dis qu'ils [les terroristes] n'auraient pas versé une seule larme pour l'homme qui tombe dans la fosse ou pour celui qui essaye d'arrêter de crier pendant que le rasoir lui entame le cou."


Source: Extrait de 
The man in the photograph par Denis MacEoin, A Liberal Defense of Israel blog.

 

-         Islam : rôle de la religion dans le jihad contre Israël, Denis McEoin

 

© Philosémitisme avec Denis MacEoin

 

Mis en ligne le 13 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org