Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (défense - apologie d')

«La moitié de la vérité ce n'est pas la vérité »: une députée européenne à propos de la condamnation d'Israël pour l'affaire de la Flottille
22/06/2010

 

Frédérique Ries, une courageuse députée européenne, seule voix à évoquer le caractère crapuleux du piège de la "flottille pour Gaza". Bravo, madame ! (Menahem Macina).

 

ries_deputee_europeenne_defend_israel.jpg

 

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo

 

« Merci Monsieur le président,

 

Que cette opération israélienne sur la flottille soit un désastre, un désastre militaire, un désastre médiatique, un désastre politique et un désastre humain surtout, c'est un fait, un fait que personne ne nie et nul d'entre nous ne le nie ici, on ne le nie pas en Israël non plus. Dire que le blocus doit être revu est une évidence aussi.

Mais que notre résolution et cette condamnation en 17 points ici – dix-sept points moins un, parce que le Président et le procureur de notre Parlement ont accepté d'évoquer Guilad Shalit – que cette condamnation donc s'abstienne de tout questionnement sur les motivations d'une partie des passagers de la paix est plus qu'interpellant, c'est réellement choquant.

Chacun sait qu'il n'y avait pas que des pacifistes d'abord et ce n'est pas de la diffamation, Mr ???, ce sont des faits simplement. Chacun a vu les images du départ du bateau, où les uns et les autres appelaient au djihad, et chacun devrait voir ce reportage de la télévision – publique – bavaroise, démontant méthodiquement les liens qu'il y a entre IHH, l'association organisatrice de cette croisière et les mouvements islamistes et antisémites turcs. C'est cela qu'il fallait dire aussi, c'est cela qu'il fallait dénoncer aussi, parce que la moitié de la vérité ce n'est pas la vérité. »

Mis en ligne le 17 juin 2010, par Menahem Macina, sur le site France-Israël.org